Toute l’actualité Lyon Entreprises

Ondes de choc, du chocolat qui vous veut du bien

Depuis 2015, Clément Delomier propose des chocolats d’exception au sein de son magasin Ondes de choc à Craponne. Un professionnel qui a décidé de se mettre à son compte après plusieurs années passées dans l’ombre d’autres maîtres du chocolat artisanal.

L’artisan nous présente ici son parcours, son savoir-faire, ses produits ainsi que son offre aux entreprises. A déguster sans modération !

Qui êtes-vous ?

Je suis Clément Delomier, créateur de la marque de chocolat Ondes de choc. J’ai parcouru la France et différentes maisons de renom avant d’arriver en 2015 à Craponne et de créer mon propre magasin.

Pouvez-vous nous détailler votre parcours ?

J’ai été deux ans à Paris au sein de la maison Gérard Mulot, et je suis revenu sur Lyon pour travailler pendant 10 ans chez Jean-Paul Pignol, traiteur à Brignais en tant que responsable de labo. Cela m’a amené à vouloir devenir chef d’entreprise et créer ma marque.

Pourquoi avoir voulu vous mettre à votre compte ?

J’avais le besoin de sortir de ma zone de confort et l’envie de savoir si j’étais capable de manager des personnes, de créer une marque et de la développer.

Parlez-nous de votre magasin…

J’ai créé Ondes de choc en novembre 2015. Au départ nous étions deux en production et en novembre 2019 nous voilà six. Mon activité c’est 75 % de chocolat, 25 % de pâtisserie et le reste en glacerie l’été.

Chez Ondes de choc, que trouve-t-on comme chocolat ?

Quand on rentre, on trouve d’abord une grosse partie chocolaterie. Il y a aussi une partie brioche. J’ai créé Onduline, une brioche aux pralines, qui se développe de plus en plus et aussi une création qui s’appelle le gâteau des Gones, une pâte sablée aux amandes avec une crème à la praline qui va aussi se développer dans quelques années.

Quelle est votre offre aux entreprises ?

Je fais des chocolats de qualité avec des saveurs franches et des produits locaux. Je peux aussi faire des chocolats personnalisés avec un packaging personnalisé pour offrir à la clientèle.

Comment mettez-vous en avant vos chocolats auprès de ces entreprises ?

Je pousse la porte des sociétés avec des chocolats que je fais découvrir en les faisant déguster. C’est la meilleure façon de promouvoir mes chocolats auprès des dirigeants locaux.

Avec quels produits travaillez-vous ?

Je travaille beaucoup avec les agriculteurs des Monts du Lyonnais pour trouver des produits bons et locaux en circuit court pour pouvoir les transformer et les mettre dans mes chocolats. L’idée c’est de réunir dans 8 grammes de chocolat une excellence de compétences et de matières premières qui respectent les goûts et les saveurs du terroir.

Pour finir : Ondes de choc en trois hashtags ?

#Création, #saveurs et #artisan !

 

Pour retrouver Ondes de choc :


Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail