Toute l’actualité Lyon Entreprises

Fabien Bagnon, ingénieur Insa, co-président de la “Ville à Vélo” prend la présidence de Lyon Parc Auto

Lyon Parc Auto (LPA *) est un empire dans le monde du stationnement : la société d’économie mixte (SEM- pèse 31 parcs et près de 20 000 places. Parmi les différents opérateurs de parking à Lyon et dans la métropole, elle est de très loin le leader.

Ce mastodonte du parking était présidé par Louis Peleaz, un proche de Gérard Collomb, depuis 2014.

Pour le remplacer, suite au bouleversement dû aux dernières élections municipales, le conseil d’administration de LPA a nommé à sa tête, comme Pdg, le13e vice-Président de la Métropole de Lyon, délégué à la voirie et aux mobilités actives.

Il est en place pour diriger Lyon Parc Auto pour six ans.

Âgé de 45 ans, Fabien Bagnon est ingénieur diplômé de l’Ecole d’ingénieur l’Insa de Lyon.

Issu de la société civile et investi dans le milieu associatif depuis de nombreuses années déjà, il a notamment été co-président de L’écoclicot, membre du cercle d’orientation (2012-2016) de l’association Colibris créée par Pierre Rabhi, co-fondateur du collectif VALVE, co-président de la Ville à Vélo, fondateur du collectif ADS Non Merci opposé à l’Anneau des Sciences et porte-parole des marches pour le climat.

“Un engagement constant autour des thématiques de la mobilité”, précise le nouvel exécutif Vert.

Fin 2019, il a décidé de prendre ses responsabilités politiques et a été élu conseiller métropolitain, vice-président de la Métropole de Lyon délégué à la voirie et aux mobilités actives. Il est également membre du bureau exécutif du Sytral et administrateur de la Société Publique Locale (SPL) Lyon Part-Dieu.

Que va faire de LPA ce nouveau président, plutôt adepte du vélo que de la voiture comme l’illustre son parcours ? Pour l’instant, c’est plutôt flou, si l’on en croit sa première déclaration, une fois élu.

« L’impulsion est lancée pour le recrutement d’une direction générale qui accompagnera l’entreprise dans ces changements. LPA a su devenir au fil de son histoire une référence en matière de stationnement, d’architecture, d’autopartage et a su innover en incubant et portant de nouvelles solutions de mobilités au bénéfice des habitantes et des habitants de la métropole.”

Et d’assurer : “ Au-delà de la mobilité, mon ambition est de faire évoluer cette entreprise notamment dans le domaine de la transition écologique afin de participer à cet enjeu majeur pour nos villes et la qualité de vie». Pour l’heure, on n’en saura pas plus…

(*) Créée il y a 50 ans, la SEM LPA est aujourd’hui le fer de lance de la mobilité et du stationnement de la métropole de Lyon. LPA propose plus de 20 000 places de stationnement au sein de ses 31 parcs, 250 voitures en autopartage dans 42 stations Citiz et en free-floating avec Yea!. Son service de parkings mutualisés LPA&CO permet aujourd’hui de proposer plus de 1 100 places de stationnement complémentaires dans toute l’agglomération lyonnaise en optimisant ces places non ou sous-utilisées dans les immeubles d’habitation ou d’entreprises pour répondre aux attentes des usagers ou des habitantes et habitants de la métropole dans des quartiers en tension comme ceux de la Part-Dieu, la Croix Rousse ou encore Confluence. LPA s’engage aussi dans l’essor de la mobilité douce en proposant plus de 1 100 places dans 17 parcs vélos sécurisés de la métropole.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail