Toute l’actualité Lyon Entreprises

Etablissement emblématique de Saint-Cyr, la Brasserie des Monts d’Or vient de rouvrir ses portes après trois mois de travaux. L’adresse devrait vite retrouver son prestige avec un jeune chef aussi humble que talentueux.

Tout le monde n’est pas sorti de Saint-Cyr… Et c’est bien regrettable ! Là haut, sur la colline, un jeune chef est en train de mettre l’eau à la bouche des gastronomes, affairé derrière les fourneaux de la Brasserie des Monts d’Or.

Son nom : Michaël Gaudinet. Passé par quelques belles maisons (Le Grand Véfour et le Carré des feuillants à Paris, la Mère Brazier à Lyon, le Kilimandjaro à Courchevel), l’ancien second de Jean-Alexandre Ouaratta au Château de Bagnols est désormais en première ligne pour le plus grand bonheur de la prospère et fidèle clientèle locale.

Plus qu’une révélation, une renaissance

Plus qu’une révélation, il s’agit d’une renaissance, voire une résurrection, pour cet établissement emblématique dont la façade avait pâlie au fil des ans sur la place de la République, à l’ombre de l’église de Saint-Cyr.

L’enseigne, rachetée par la famille Digonnet, a été fermée du 13 juillet au 14 octobre. Plus de trois mois de travaux nécessaires pour rénover, réagencer, embellir les lieux.

« On a tout refait du sol au plafond », précise le nouveau propriétaire.

Ah, la pomme de ris de veau !

Dans la salle du bas, le bar, lieu de rendez-vous des décideurs et autres commerçants à l’heure du p’tit noir, est apprécié pour avaler en coup de vent la viande ou le poisson du jour. A l’étage, un espace plus cosy aux sièges d’un rouge flamboyant, est aussi agréable le midi que le soir avec son immense cave à vins vitrée (près de deux cents références) et sa vue sur la métropole embrumée. Un salon privatif d’une quinzaine de places est également disponible à l’étage.

Dans cette atmosphère contemporaine, le savoyard David Pouly, dirige une équipe désormais bien rodée, alors que le chef trouve ses sources d’inspiration dans des produits de saison agrémentés de quelques ingrédients originaux. Parmi ses plats signatures, un omble chevalier fumé, pomme de terre confite, poirettes, coulis de cresson, ainsi qu’un œf fermier mollet croustillant, guanciale et champignons. Les Saint-Jacques bretonnes, topinambour, émulsion Côte du Jura, ont aussi leurs adeptes.

Quant aux amateurs d’abats, il ne résisteront pas à la pomme de ris de veau au sautoir, cassolette de salsifis au jus et épices douces.
Autant de plats servis à la carte le soir, alors que le déjeuner fait souvent salle comble pour le menu de marché à l’excellent rapport qualité/prix. Une des bonnes surprises de cet automne gastronomique…

Pascal Auclair

Brasserie des Monts d’Or
3 place de la République
69450 Saint-Cyr-au-Mont-d’Or
Réservation au 04 78 47 20 14
www.brasseriedesmontsdor.fr

Midi : Plat du jour à 12 €, formule deux plats à 18 €, formule trois plats à 23 €
Soir : à la carte exclusivement (entrées de 12 à 22 €, plats de 17 à 28 €, desserts à 8 €).