Toute l’actualité Lyon Entreprises

Économie Française Post-Coronavirus: Zoom sur le Plan de Relance d’Emmanuel Macron

Le verrouillage et la quarantaine universelle de facto en réponse au coronavirus ont fait des ravages dans l’économie mondiale. Cependant, la courbe montre finalement des signes d’aplatissement et le gouvernement français vise à jeter les balises d’un plan post-coronavirus pour relancer l’économie. Le président Macron a annoncé son intention de remettre la France en activité, mais a aussi imposé un prolongement des mesures d’urgences jusqu’au 11 Mai. Examinons de plus près le plan présidentiel et ce qu’il pourrait signifier pour le future de l’économie française.

Les dates d’ouverture de diverses institutions

Le plan de Marcon fixe des délais pour l’ouverture de diverses institutions. Par exemple, les écoliers retourneront à l’école à la mi-mai. Les collèges ne seront probablement pas en mesure de donner des cours en personne avant cet été. La main-d’œuvre active pourrait également recommencer à travailler à ce moment-là. Les personnes âgées et les plus vulnérables seront invitées à continuer le confinement volontaire jusqu’à nouvel ordre.

L’industrie du tourisme durement frappée

L’industrie touristique française représente environ 10% du PIB et les visiteurs internationaux représentent environ un tiers des dépenses touristiques en France. Mais, le plan français de relance n’inclut aucune provision pour le secteur. La réouverture n’inclut pas l’industrie du divertissement, et les musées, les salles de concert, les cinémas, les bars, les restaurants et les cafés resteront fermés pour une période indéterminée.

Cela ne signifie pas pour autant que tous les voyages en et hors de France demeureront proscrits. La porte demeurera ouverte aux voyages d’affaires sous certaines restrictions. Nous suggérons aux voyageurs d’affaires d’utiliser les business travel services comme ceux offerts par Amex pour se tenir informés des développements les plus récents. Ces services s’avèrent particulièrement utiles pour éviter les annulations de dernières minutes et les changements de règles aux frontières.

Les précautions permanentes

La France a mis en place de nouvelles politiques lui permettant de tester toute personne présentant des symptômes de COVID-19. Les mesures exigent que les professionnels les plus à risques, comme les travailleurs de la santé, portent un masque en tout temps. Le port du masque pourrait aussi devenir obligatoires dans les transports en commun. Cela reflète les règles autrichiennes exigeant les masques faciaux dans les transports publics et dans divers endroits publics.

D’autres pays d’Europe entament leurs propres procédures

D’autres pays d’Europe ont aussi présentés leurs plans de relance. L’Autriche et le Danemark ont ​​commencé à ouvrir certaines écoles et détaillants. Le gouvernement Autrichien a autorisé l’ouverture de magasins de moins de 400 mètres carrés à condition qu’ils puissent limiter le nombre de personnes circulant à l’intérieur.

Fait à noter, la France semble faire mieux que les autres États membres de l’UE en ce qui concerne le rétrécissement de son économie. L’économie de l’UE a diminué de plus de 10% au premier semestre 2020, tandis que le ministre français des Finances estime que l’économie française s’est contractée de 8%.

Conclusion

Bien que la France n’a pas été aussi durement touchée par le coronavirus que l’Italie ou l’Espagne, le reste fait qu’elle souffre économiquement. Seul le temps nous dira si les mesures de relâchement porteront fruits et permettront à l’économie française de rebondir et s’adapter aux nouvelles conditions.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail