Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP

Qu’est-ce qui fait un bon traducteur ? Pour réussir dans la profession, il ne suffit pas de maîtriser parfaitement la langue. Quelles sont exactement les qualités d’un bon traducteur qui les feront se démarquer dans la foule ? 

Nous décrivons ci-dessous certaines des caractéristiques qui semblent être une condition préalable à une traduction de bonne qualité et un signe de professionnalisme. Souhaitez-vous ajouter quelque chose à la liste ? 

  1. Qualifications linguistiques

Pour commencer, un niveau élevé de compétences linguistiques, même s’il faut souligner que l’accent n’est pas uniquement mis sur l’utilisation efficace d’une langue étrangère, mais également sur la compétence en langue maternelle.

Mais il y a plus : la capacité de traduire un texte nécessite également la connaissance du contexte culturel. Un bon traducteur doit non seulement comprendre parfaitement la langue source, mais également être capable de détecter toutes les nuances, ambiguïtés, humour ou ironie et de les transférer d’une langue à une autre.

Vous pourrez retrouver  un traducteur assermenté – Protranslate.net si vous souhaitez un travail bien fait et dans les délais.

  1. Compétences d’écriture décentes

Il est tout aussi important d’avoir d’excellentes compétences en rédaction, car il est facile de formuler des pensées en mots lors de la traduction de textes littéraires et techniques. La volonté d’expérimenter des mots et la capacité d’exprimer des idées de manière concise (en particulier lorsque vous êtes confronté à des limitations de mots) revêtent également une grande importance.

  1. Spécialisation

Une autre chose que vous ne pouvez pas sous-estimer, ce sont les connaissances spécialisées, et cela inclut un domaine d’expertise particulier. Certains projets nécessitent une connaissance détaillée d’un sujet donné, ce que tous les traducteurs ne peuvent pas fournir. Bien que limiter vos services à un ou plusieurs domaines d’expertise puisse limiter le nombre potentiel de clients, cela peut être bénéfique à long terme.

Avoir votre propre créneau enverra à vos clients potentiels le message que vous êtes un expert dans votre domaine. C’est nettement plus satisfaisant que de se concentrer sur des traductions plus générales. De plus, vous ne devrez pas rivaliser avec une pléthore d’autres traducteurs non spécialisés.

  1. Connaissance de l’industrie

La connaissance d’un sujet par un spécialiste est importante, mais vous ne devez pas négliger d’autres facteurs. Parmi les qualités d’un bon traducteur, il faut aussi bien maîtriser l’informatique, avoir de bonnes compétences en dactylographie et une bonne maîtrise des outils de TAO, en particulier si vous envisagez de vous lancer dans des projets de collaboration avec d’autres traducteurs ou de travailler pour une agence de traduction.

Bien connaître les outils de TAO peut vous rendre plus compétitif sur le marché et vous permettre de travailler plus efficacement.

  1. Une soif de connaissances

Un bon traducteur, quel que soit son succès, ne devrait pas se reposer sur ses lauriers. Au lieu de cela, ils devraient essayer d’être au courant des changements et des innovations du secteur et de leur domaine de spécialisation. Etre ouvert à de nouvelles choses vous rendra également plus compétitif et plus performant.

La curiosité et le désir d’apprendre des nouveautés et des innovations montrent également que vous êtes sérieux dans votre carrière.

 

Centre de préférences de confidentialité