Toute l’actualité Lyon Entreprises

Pour résoudre vos besoins de trésorerie d’entreprise, vous pouvez faire appel à la cession Dailly ou financement au titre de la Loi DAILLY qui est une technique de crédit permettant de résoudre ce type de besoin par le biais d’une cession de factures.

Fidance vous aide en vous mettant en relation avec son partenaire “cession Dailly”.

Céder vos factures clients vous permet de bénéficier d’une avance de trésorerie sur les montants dus par vos clients dans les 48 heures qui suivent votre demande de financement par la réception de votre bordereau de cession accompagné des factures.

La cession Dailly est propre à la loi Dailly, relative au financement par la mobilisation partielle du poste clients.

Cette technique s’adapte à tout type de règlement client : aussi bien à des factures pouvant être escomptées, qu’à des factures réglées par virement ou chèque. La cession Dailly peut être temporaire en fonction d’une activité cyclique génératrice ponctuellement de besoins de trésorerie.

Il s’agit donc un mode de financement du poste client intervenant sur un domaine général et non limité, tel que l’escompte, aux seuls effets de commerce.

Fidance réalise une étude de votre poste client, de votre mode de facturation, et optimise le financement de vos factures à leur émission.

Ce financement concerne uniquement les factures en B to B, c’est-à-dire les factures émises sur des clients personnes morales ou publiques. Une facture tirée sur un particulier ne peut être remise en cession Dailly. Il est également possible de mobiliser une subvention octroyée mais non versée, un crédit de TVA, une indemnité d’assurance due mais non réglée, etc. Il concerne toutes les entreprises et sert au financement des PME.