Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Infos des entreprises Voir toutes les infos
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

LEJABY


Téléphone :
04 72 01 55 00
Super Secteur :
Lingerie féminine
Site web :
www.lejaby.com/
Statut et date de création :
SAS (Société par Actions Simplifiée) - jeudi 20 juin 1996
Effectif :
770
Adresse :
Avenue du Loup Pendu, 69140 Rillieux-la-Pape
Dirigeant :
Monsieur Raymond Mahé
En activité

Actualités 

 
Un sauvetage signé Bernard Arnault (LVMH) : une solution pérenne se dessine pour l'usine Lejaby d'Yssingeaux

Vincent Rabérin, un chef d'entreprise orginaire de la Haute-Loire s'engage à reprendre l'unité de fabrication de Lejaby d'Yssingeaux exclue du plan de reprise opéré par Alain Prost selon la décision du Tribunal de Commerce de Lyon. La totalité de salariés est concernée par ce projet. Une reprise très politique puisqu'elle est remontée jusqu'à Nicolas Sarkozy et qu'elle fait intervenir un de ses proches, Bernard Arnault, le Pdg de LVMH. Après reconversion professionnelle les salariés fabriqueraient de la maroquinerie de luxe pour Louis Vuitton, une des marques du groupe de luxe.

lire la suite...
 
Lejaby, nouveau symptôme du phénomène de désindustralisation

La veille du jour où Nicolas Sarkozy vantait le « produire fançais » à l'usine de fers à repasser Seb de Pont-Evêque près de Vienne, les salariés de Lejaby apprenaient la délocalisation de la dernière usine en France de leur entreprise. Il ne restera à Rillieux-la-Pape dans la banlieue lyonnaise qu'une unité de fabrication très haut-de-gamme de trente salariés. L'usine d'Yssingeaux en Haute-Loire dans le bassin d'emplois stéphanois sera fermée pour être délocalisée en Tunisie. Moins de la moitié des salariés du groupe est conservée par le repreneur Alain Prost, illustrant la poursuite du phénomène de délocalisation dans le textile rhônalpin.

lire la suite...


HAUT