La gare Lyon-Jean Macé inaugurée : 3 800 voyageurs/jour attendus

La gare Lyon-Jean Macé inaugurée : 3 800 voyageurs/jour attendus

Création ex-hinilo, la 6ème gare de Lyon située place Jean Macé a été inaugurée le 8 décembre 2009.

Son objectif est permettre aux voyageurs d’accéder plus vite aux quartiers de La Part Dieu ou de Gerland, Elle donne la possibilité aux voyageurs des trains régionaux en provenance de Bourgoin-Jallieu, La Tour-du-Pin, Saint-André-le-Gaz, Vienne, Valence, Mâcon et Villefranche-sur-Saône, en fonction de leur destination finale, d’emprunter la nouvelle gare comme point d’entrée supplémentaire au cœur de Lyon.

Si la desserte des gares de Perrache et de Part Dieu reste inchangée, ce nouvel aménagement est pour les autorités organisatrices du transport dans le Grand Lyon, un moyen de répondre à la congestion de ces grandes gares et de mieux répartir les flux de voyageurs sur l’agglomération.

Plus de 3 800 voyageurs par jour sont attendus dès maintenant et 6 600 à l’horizon 2020.

La clientèle attendue se compose pour deux/tiers de clients reportés de Perrache et Vaise et pour un tiers de nouveaux voyageurs utilisant le train.

De Vienne, le parcours dure de 18 à 29 minutes, 35 mn pour Bourgoin-Jallieu,de 31 à 41 minute pour Villefranche/sur/Saône, I h 09 pour Valence, 12 minutes pour Vaise et  4 mn seulement pour Perrache,

La Région Rhône-Alpes, le Grand Lyon, Réseau Ferré de France, le SYTRAL, la SNCF se sont associés au financement des études et des travaux de création de cette nouvelle gare, à hauteur de 31 millions d’euros HT (conditions économiques de janvier 2005). A cela s’ajoute 2 millions d’Euros HT financés par le Grand Lyon pour l’aménagement urbain autour de la gare.

La création de cette nouvelle gare s’inscrit dans le plan d’actions de REAL (Réseau Express de l’Aire métropolitaine Lyonnaise), un projet réunissant 12 collectivités territoriales et acteurs des déplacements et visant à moderniser et développer les infrastructures ferroviaires, améliorer l’accès aux gares en voiture, en bus, en vélo ou à pied, aménager les espaces voyageurs et améliorer le service rendu aux usagers.

La gare Lyon-Jean Macé constitue l’une des étapes d'une des six grands infrastructures prévues dans le protocole d’accord REAL  avec les projets Lyon-Bourg, Ouest Lyonnais, LEA, Leslys et la traversée de la gare de La Part Dieu.

D'autres ouvrages ferroviaires en perppective pour les années à venir.

Publiée le 09 déc. 2009 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 09 déc. 2009
Figure dans les rubriques
Les brèves du jour


HAUT