Toute l’actualité Lyon Entreprises

auvergne rône alpes tourisme

Laurent Wauquiez a annoncé lundi la mise un place d’un plan de relance pour sauver le secteur touristique, durement impacté par le confinement. Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a notamment évoqué des aides financières ainsi qu’une campagne promotionnelle pour inciter les Français à visiter la Région.

De lourdes pertes pour le tourisme en Auvergne-Rhône-Alpes

Ce plan de relance – un parmi tant d’autres lancés par la Région depuis le début de la crise – était attendu. Lundi, Laurent Wauquiez a en effet dévoilé contours du plan de soutien pour le tourisme en Auvergne-Rhône-Alpes.

Il faut dire que le secteur paye cher le confinement. Au total, la baisse de chiffre d’affaires est estimée à 2 milliards d’euros entre le 15 mars et le 1er juin. Un coup dur pour les professionnels du tourisme d’une part, mais aussi pour l’économie de la Région. Le secteur représente 8% du PIB régional avec 21,4 milliards d’euros annuels de CA.

auvergne rhône alpes tourisme
Laurent Wauquiez et Nicolas Daragon ont présenté le plan de relance du secteur touristique lundi

Des revenus qui font d’Auvergne-Rhône-Alpes la 2e région touristique de France, et la 8e au niveau européen.  “Il n’existe aucun autre secteur qui ait été autant impacté que ceux de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration”, a rappelé le président de la Région.

Et tout ceci représente du beau monde, entre les 170 000 emplois, 30 000 restaurants, 3000 hôtels ou encore 1 300 campings que compte Auevrgne-Rhône-Alpes.

Un soutien économique revu à la hausse

Il n’est d’ailleurs pas étonnant de les voir se soutenir mutuellement. Comme le chef Christophe Marguin, président des Toques Blanches Lyonnaises. “Si les hôtels ne rouvrent pas, il n’y aura pas de touristes. Il faut accélérer le mouvement pour avoir la capacité d’accueil nécessaire cet été”, a-t-il réclamé en marge de la conférence de presse.

En attendant cette réouverture des hébergements, la Région met les bouchées doubles sur son Fonds régional d’urgence. D’abord estimé à 20 millions d’euros, celui-ci va “monter à 30 millions”, selon le vice-président à la Région Nicolas Daragon. Un plan qui se destine aux entreprises ayant perdu 20 % de chiffre d’affaires par rapport à l’année passée.

Il permet d’apporter des subventions de l’ordre de 5000 € aux acteurs du tourisme. D’ailleurs, Laurent Wauquiez a annoncé le maintien de la subvention régionale en soutien du Fonds national de solidarité. Soit entre 2000 et 5000 € supplémentaires qui peuvent s’ajouter aux 1500 € de l’Etat.

Les micro-entrepreneurs ne sont pas laissés pour compte. La Région leur octroie des avances allant de 3000 à 20 000 € à taux zéro. Côté prêts, la collectivité prévoit une enveloppe de 50 millions d’euros. Les entreprises peuvent ainsi emprunter jusqu’à 100 000 €. Un emprunt différé sur deux ans et qui peut s’étaler sur 7 ans afin de permettre aux professionnels de reconstituer leur trésorerie.

Près de 10 millions d’euros de campagne promotionnelle

Mais la Région ne compte pas s’arrêter-là, puisqu’elle débloque 10 millions d’euros de campagne promotionnelle pour la saison à venir. Cela passera notamment par des spots de pub. “Vous allez voir pendant un mois, avant et après la météo sur France Télévisions, une publicité pour notre région”, a prévenu Laurent Wauquiez.

Une campagne d’affichage est aussi prévue pour mettre en valeur les atouts de la région. Celle-ci se retrouvera notamment dans de grands titres nationaux comme L’Equipe, Paris Match ou encore les Echos.

auvergne rhone alpes tourisme

La Région souhaite néanmoins convaincre ses propres habitants de rester dans ses frontières. Ils sont en effet 27 % à constituer le public touristique régional. Le plan de communication annoncé devrait s’étaler durant les 18 prochains mois pour soutenir le secteur dans sa reconquête.