Toute l’actualité Lyon Entreprises

Implanter judicieusement son entreprise représente un enjeu stratégique mais également un avantage concurrentiel. Le faire en Zone d’Activités Liées à un Aéroport (ZALA), comme celui de Lyon Saint-Exupéry, conforte la politique commerciale de l’entreprise et positive celle de ses ressources humaines. Pourquoi ? Revue de détails des arguments en faveur de ce choix.

S’implanter dans une zone aéroportuaire, c’est bénéficier, au pied de ses bureaux, de lignes aériennes nationales et internationales.

Citons pour exemple l’aéroport Lyon Saint-Exupéry, le 4e de France qui propose 119 liaisons dans le monde :

  • 26 liaisons en France dont la Corse, Bordeaux, La Rochelle, Lille, Marseille, Bâle Mulhouse, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Toulouse…

  • 64 liaisons européennes pour l’Allemagne, l’Angleterre, l’Autriche, la Belgique, l’Ecosse, l’Espagne, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, l’Islande, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Suède, la Suisse…

  • 22 liaisons vers le Maghreb et l’Afrique avec l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Réunion

  • 2 liaisons vers le Moyen-Orient avec Israël et les Emirats Arabes Unis

  • 4 liaisons vers la Turquie

  • 1 liaison pour la République Dominicaine.

A l’heure de la mondialisation de l’économie, une entreprise implantée en zone aéroportuaire se garantit l’accès au commerce mondial, et permet à ses cadres d’être très mobiles. Elle se facilite également les échanges avec ses partenaires, ses clients, ses fournisseurs grâce à ce lieu de rencontre idéal.

Elle fait bénéficier à ces derniers de capacités hôtelières de grande qualité. Elle profite d’un accès facile et rapide à ses bureaux grâce aux infrastructures routières et ferroviaires gravitant autour d’un aéroport. C’est, enfin, un gain de temps appréciable car ce type d’implantation évite de se rendre en centre-ville.

Un espace de développement économique

Aujourd’hui, un aéroport ne se contente plus de ses activités historiques (zones de fret, aérogares), mais se pense également comme un espace de développement économique. Ceux de France, du plus petit au plus grand, proposent désormais des programmes immobiliers de qualité qui séduisent de plus en plus les entreprises.

Certains vont plus loin, comme l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry qui a intégré Air Campus, un centre de formation aéronautique unique au monde, et projette, à l’horizon 2020, CAREX (Cargo Rail Express), le futur service européen de fret ferroviaire à grande vitesse connecté à l’aéroport. Deux éléments attractifs pour des entreprises en développement économique.

Un espace de bien-être pour les collaborateurs

Une telle implantation bénéficie également aux collaborateurs de l’entreprise grâce à :

  • la proximité d’un carrefour aérien national et international pour des gains de temps appréciables lors de leurs déplacements professionnels,

  • l’accès facilité à leur entreprise par l’intermodalité de toutes les infrastructures routières et ferroviaires qui convergent vers l’aéroport, créateur de flux,

  • la disposition des services intrinsèques à un aéroport et d’un pôle multi services généralement installé dans ce type de programme immobilier,

  • l’installation dans des locaux qualitatifs rehaussant l’image de l’entreprise,

  • un environnement de qualité…

Les aéroports en France ont bien compris que les ZALA représentent désormais un enjeu de développement économique pour eux-mêmes et pour les entreprises s’y installant. Car ces zones apportent à ces dernières un avantage concurrentiel indéniable par la grande mobilité qu’elles procurent, tant pour leurs partenaires que pour leurs collaborateurs.