Toute l’actualité Lyon Entreprises

Kumulus Vape : le premier acteur de la cigarette électronique à s’introduire en Bourse en Europe est lyonnais

La société lyonnaise Kumulus Vape, un e.commerçant de cigarettes électroniques et de liquides, annonce son entrée en bourse sur le compartiment des valeurs de croissance, Euronext Acess (l’ex-Marché Libre).

Lors de la courte histoire de cette société née en 2012, son choix d’être à la fois grossiste et détaillant s’est avéré payant, comme le démontre l’installation récente  de son siège à Corbas, dans un bâtiment flambant neuf, où les équipes disposent de 2 600 m² de surface pour répondre aux demandes des professionnels et des particuliers : on y trouve une plateforme logistique intégrée capable de traiter jusqu’à 80 millions d’euros de commandes par an.

Kumulus Vape croît rapidement : la société affichait, en 2018, 116 % de croissance pour un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros (+ 96 % au premier trimestre 2019).

Cette PME est ainsi la première société européenne installée sur ce marché et  donc de facto française, à faire son entrée sur le marché boursier.

Un marché estimé à 800 millions d’euros

Son objectif est limpide : cet e.commerçant spécialisé dans la vente de cigarettes électroniques et de produits connexes (matériel, e-liquide et accessoires) entend devenir grâce au booster de la Bourse l’un des principaux leaders du marché de e.commerce de ce que l’on dénomme familièrement « la vape ». Le marché français est estimé à 800 millions d’euros.

Son modèle économique porte sur deux activités complémentaires : la vente au public directement sur Internet (40 % du chiffre d’affaires) ; mais aussi en direction du réseau de boutiques spécialisées dispersées dans toute la France.

Pour  Rémi Baert, le fondateur de la société  : « Cette introduction en Bourse est un atout pour consolider notre dynamique. Elle va nous permettre de renforcer notre image auprès du grand public et des institutionnels à l’heure où la vape devient une solution de sevrage tabagique incontournable. »

Et de préciser : «  Face aux ravages du tabac que l’on estime responsable de 7 millions de décès par an dans le monde, près d’un fumeur sur deux dans l’Hexagone, soit 45 %, envisage de passer à la cigarette électronique avant 2020 selon un sondage « Fuméo », soit près de 5 millions de fumeurs potentiels de ce produit considéré comme une solution de sevrage tabagique incontournable. »

L’objectif de Rémi Baert est désormais « de franchir le cap des 15 millions d’euros de chiffre d’affaires dés 2020 ».
Pour ce faire, Kumulus Vape va recruter des commerciaux en France, mais  veut aussi « intensifier ses efforts marketing et de visibilité, en particulier, en matière de référencement Web ».

L’entreprise entend également renforcer le nombre de ses produits « en marque propre, à travers une gamme variée d’e.liquides déjà distribués dans le monde entier. »

Un total de 55 000 actions

L’ouverture des négociations pour cette introduction en Bourse est programmée pour le 28 mai.

Un total de 55 000 actions va être proposé à la vente  sur ce marché au prix de 2,12 euros. L’objectif est de faire en sorte « que le flottant (ndlr : la fraction des actions détenues par le public), représente rapidement entre 5 et 10 % du capital », précise la société lyonnaise.

Dans un deuxième stade est envisagé le passage au sein du compartiment plus prestigieux : Euronext Growth, celui des valeurs à forte croissance.