Toute l’actualité Lyon Entreprises

Bourse, la valeur de la semaine : Kumulus Vape (Corbas), grand gagnant du Covid-19 avec un cours en hausse de..149 %

C’est peu de dire que Kumulus Vape a réussi son introduction en Bourse menée l’année dernière.

Le cours de l’action de la société basée à Corbas, dans le Rhône a bondi de 50 % depuis le 1er janvier et de 149 % à 9,50 euros sur un an. Pourquoi une telle croissance dans un secteur que l’on aurait cru mature ? Les Français ont-ils profité des deux derniers confinements, puis du couvre-feu pour vapoter à qui mieux mieux ? Possible, mais ce n’est pas la seule raison. La stratégie de l’entreprise y est aussi pour beaucoup.

Le vendeur de cigarettes électroniques Kumulus Vape, basé à Corbas dans la banlieue Est de Lyon, a plus que doublé son chiffre d’affaires en 2020, l’année Covid, ce qui lui a permis d’accroître ses parts de marché.

Un des pionniers de la “vape”

Sur l’exercice écoulé, la société qui, créée en 2012 est l’un des pionniers de la “vape” en Europe, a réalisé 22,5 millions d’euros de ventes, soit une hausse de 113,2 %.

Kumulus Vape diffuse ses produits auprès de revendeurs professionnels (18,6 millions d’euros de ventes, +128,8 %) et à travers un site internet dédié (3,7 millions d’euros, + 70,1 %).

Le début du nouvel exercice est par ailleurs “ excellent”, avec “la poursuite d’une croissance toujours forte”, se félicite la direction.

A la Bourse de Paris, les performances du groupe ont déjà été prises en compte : l’action se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux historiques – 9,45 euros mardi 16 février au soir – ce qui valorise l’ensemble de la société à 23 millions d’euros soit près de dix fois son chiffre d’affaires.

Le chiffre d’affaires réalisé en 2020 dépasse par ailleurs de plus de 46 % l’ambition affichée lors de l’entrée sur le compartiment boursier Euronext Access, en mai 2019.

Le groupe est donc allé au-delà de la feuille de route sur laquelle il s’était engagé auprès des investisseurs, lors de son introduction en Bourse.

Durant les confinements successifs, Kumulus Vape a renforcé sa prise de parts de marché, confortant ainsi sa position aux premiers rangs des acteurs français de son marché auprès des professionnels.

Six mille références

La dynamique sur l’activité de vente en ligne aux particuliers, a également été très favorable avec un chiffre d’affaires en progression de 70,1% à 3,7 millions d’euros, qui a bénéficié des nouvelles habitudes d’achats des particuliers dans le contexte de la crise.

Au-delà de cet effet conjoncturel, Kumulus Vape commence également à tirer les premiers bénéfices de la reconnaissance croissante de sa marque et de l’intensification de ses investissements digitaux. La société propose en ligne près de 6 000 références !

La forte croissance réalisée en 2020 devrait s’inscrire positivement dans les résultats qui seront publiés le 20 avril prochain.

Forte d’une situation financière encore renforcée après le succès de l’augmentation de capital de 2,5 millions d’euros, réalisée en décembre 2020, Kumulus Vape s’estime aujourd’hui en ordre de marche pour confirmer sa dynamique, traduite en termes boursiers.

Cette année, l’entreprise bénéficiera notamment du dimensionnement de sa plateforme logistique grâce aux investissements réalisés depuis deux ans, du renforcement de ses équipes commerciales et de la montée en puissance de ses marques propres lancées au second semestre 2020…

Une croissance créatrice d’emplois : la société emploie aujourd’hui près de 50 salariés.

La cigarette électronique ou votre alliée pour arrêter de fumer

Si de nombreux médecins à travers le monde vantent les mérites de la cigarette électrique pour dire adieu une bonne fois pour toute au tabac, ce n’est pas pour rien. Elle s’impose en effet comme une alternative efficace puisqu’elle propose un sevrage doux.

Les anciens fumeurs conservent certaines habitudes dures à perdre (notamment gestuelle, plus le fait d’inhaler de la fumée), mais se débarrassent des milliers de substances dangereuses et / ou cancérigènes présentes dans le tabac. Ce dernier tue chaque année plus de 70 000 français. Il est le seul produit de la consommation courante à provoquer la mort de la moitié de ses consommateurs.

Et si les ventes de cigarettes électroniques explosent tandis que celles des cigarettes baissent, ce n’est pas pour rien. En sept ans, plus de 700 000 français disent avoir réussi à arrêter le tabac grâce au vapotage.

Le sevrage se fait aussi au niveau de la nicotine. Les flacons de liquides contiennent en effet plusieurs dosages de nicotine différents, entre 0 mg et 18 mg. Il est conseillé, lorsqu’un fumeur débute, de prendre un dosage élevé. C’est une garantie pour ne pas ressentir de manque. Avec les mois, il peut réduire, jusqu’à acheter des liquides qui ne contiennent pas de nicotine. Sans réellement s’en rendre compte, il peut ainsi se sevrer de son addiction à la nicotine. Son envie de tabac disparaît alors.

Et on ne parle pas du fait que la cigarette électronique supprime l’odeur de tabac, celle qui s’incruste partout via la fumée et qui est à l’origine de ce qu’on appelle le tabagisme passif. Pour rappel, il tue chaque année 600 000 personnes dans le monde. Vos proches vous remercieront alors : vous sentirez bon, et vous ne mettrez plus votre vie et la leur en danger.