Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
LDLC Arena, inaugurée en pleine tempête !
La salle omnisport a vécu son baptême du feu en grande pompe, le 23 novembre dernier, avec un match magnifique de l’ASVEL en Euroligue. Derrière ce spectacle grandiose et de belles perspectives, la question de sa vente n’est pas encore réglée.

L’inauguration de la LDLC Aréna : un franc succès

Plus de 11 000 spectateurs ! Un match de haut standing de l’ASVEL en Euroligue contre le Bayern ! Une ambiance indicible ! Oui, l’inauguration de la LDLC Aréna, jeudi 23 novembre, a été un franc succès qui laisse présager des lendemains qui chantent en termes de spectacles sportifs, musicaux ou autres.

Cet outil dont les esquisses ont été lancées en 2019 va incontestablement modifier le paysage local et permettre d’augmenter l’attractivité du territoire. Toutefois, derrière les chants et les clameurs d’une foule en liesse, se pose toujours la question du futur possesseur. John Textor, le président de l’Olympique Lyonnais propriétaire des lieux, a officiellement affirmé vouloir s’en séparer. Son but : édulcorer la dette de OL Groupe qui atteint des sommets avec près de 320 millions d’euros ! La construction de la salle est estimée à 141 millions. L’Américain en réclame plus.

Qu’importe, Tony Parker, le boss de l’ASVEL, s’est dit candidat à la reprise avec le soutien d’un consortium composé entre autres du président russe de l’AS Monaco basket. L’ancien joueur des Spurs rêve d’organiser des matches de gala, justement, contre son ancien club et de convaincre nombre de stars américaines du show business de venir en représentation. L’idée peut séduire, mais faut-il trouver les fonds nécessaires afin de convaincre rapidement un Textor qui petit à petit est en train de laisser glisser la maison OL dans les abysses d’une Ligue 1 dont le chiffre pourrait bien prendre une unité en mai prochain à la tombée d’une nuit de championnat qui pourrait s’avérer des plus sombres…

La LDLC Aréna en chiffres :

Destinée à accueillir des spectacles indoor, concerts musicaux, événements sportifs ou encore des événements d’entreprise, la LDLC Arena peut moduler sa capacité d’accueil, à partir de 6 000 places. Plus spécifiquement, la salle peut passer d’une configuration sport en forme de O de 12 000 places, à une configuration concert en forme de U de 16 000 places en 24h.

Avec une offre hospitalité de 1 200 sièges répartis dans 4 salons, 16 loges privatives, 2 loges VIP et un club privé, la LDLC Arena se positionne comme une salle incontournable capable d’accueillir les plus grands événements internationaux.

Imaginé par le cabinet d’architectes Populous et réalisé par le groupe Vinci Construction, le bâtiment est doté d’éléments hautement technologiques : la 5G, des écrans LED à l’intérieur et un grill technique extrêmement performant en termes d’accroches puisqu’il peut accueillir une charge de 120 tonnes de matériel d’éclairage, de son ou de décors scéniques, y-compris le « cube central » de 17 tonnes comprenant quatre faces d’écrans géants d’une surface totale de 144 m2.