Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le promoteur Cardinal livre le siège social d’Opteven, tout en courbes et “pensé collectivement”, à Villeurbanne

Son slogan, “un peu de béton, beaucoup d’imagination”.

Le groupe lyonnais Cardinal qui a à son actif de nombreux immeubles atypiques de la Confluence dont l’immeuble “Ycone” de Jean Nouvel, a basé son développement sur sa créativité architecturale.

En témoigne le dernier immeuble en date livré en juin par le promoteur lyonnais : le siège social de la société Opteven, un acteur de la garantie panne mécanique et de l’assistance en France et en Europe, situé au Carré de Soie à Villeurbanne. A partir de Lyon, cette entreprise de 600 collaborateurs et de 192 millions d’euros de chiffre d’affaires (en 2019), gère près de 500 000 sinistres.

Le nouveau siège social d’Opteven est constitué par un ensemble immobilier de 7 650 mètres carrés décomposé en deux bâtiments distincts, de cinq et de six étages , avec salle de sport, jardin avec potager sur terrasse, cafétaria, etc.

“Pensé collectivement”

Un siège social regroupant les services centraux et opérationnels d’Opteven, « pensé collectivement ».

Bref, une co-construction entre tous les acteurs du projet : de l’architecte aux entreprises partenaires en passant par la direction et ses salariés.

Il s’agissait de répondre aux attentes de la direction jusqu’aux salariés, qui ont été interrogés pour connaître leurs souhaits.

Le groupe a travaillé avec Cardinal pour définir ses besoins et ses attentes en termes de rendu architectural et d’environnement de travail. « Opteven a su faire confiance à Cardinal et engager un dialogue constructif qui a permis de proposer la réalisation la plus en phase avec les enjeux et les spécificités de ses métiers », notent ainsi Cardinal et Opteven d’une même voix.

Première caractéristique qui saute aux yeux lors qu’on découvre ce bâtiment : ses formes courbes, omniprésentes.

L’explication ? Pour faire face à la contrainte d’un terrain trapézoïdal et se jouer des vis-à-vis, les équipes d’architectes d’Atelier du Pont, basées à Lyon et Paris et chargées du projet ont privilégié des volumes tout en courbes.

A l’arrivée, un bâtiment à l’architecture originale qui ondule pour libérer les vues et adoucir les volumes.

Les espaces de travail et notamment les plateaux d’assistance à forte densité de salariés, sont aérés et ouverts, modulables mais non-cloisonnés. Il s’agissait également de répondre à la hausse des effectifs en période estivale : jusqu’à 800 personnes qui devaient pouvoir être accueillies sur le site.

Le rez-de-chaussée, double hauteur, ouvre des perspectives sur le jardin ; et des terrasses accessibles, toutes en courbes elles aussi, sont aménagées dans les derniers étages.

Des terrasses pour de nouvelles pratiques

‘”Ces terrasses sont le support de nouvelles pratiques, de nouveaux usages dans le travail : réunions informelles, détente, relaxation, sport, agriculture», décrit l’architecte Philippe Croisier de l’Atelier du Pont.

Retombée escomptée : être attractif pour les candidats à l’embauche. Pour Opteven, un siège social attirant facilitant le bien-être au travail, permet de susciter des candidatures en plus grand nombre…

 

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail