Toute l’actualité Lyon Entreprises

L’équipe chargée des derniers immeubles (22 000 m2) de la ZAC des Girondins dans le quartier de Gerland à Lyon, désignée

La ZAC des Girondins l’une des plus importantes opérations immobilières engagées à Lyon depuis plusieurs années ( 7,5 hectares d’espaces publics, piétons, verts, city stade et aire de jeux ; 2 900 nouveaux logements et 6 500 nouveaux habitants) se poursuit avec le nouvel exécutif écologiste de la Ville.

On note cependant sans surprise un infléchissement vers la construction d’immeubles répondant encore plus aux critères du développement durable.

Ainsi, à l’issue d’un jury tenu le 16 avril dernier; la Métropole de Lyon, la Ville de Lyon, la Mairie du 7e arrondissement et la SERL, aménageur, ont retenu pour la réalisation des lots 4 et 5 de la ZAC des Girondins (7ème arrondissement) le projet des promoteurs Diagonale et Edelis, et d’une équipe d’architectes coordonnée par Perraudin Architecture (JEMA, Tekhnê Architectes et Atelier du Pont, ainsi que In Situ, Franck Boutté Consultants, Vie-to-B et Pistyles) qui ont fait le choix de la pierre et du bois.

Le programme porté par l’équipe offre 304 logements, répartis sur 21 972 m².

Organisée autour de coursives et de failles, l’architecture du projet permet la mise en relation, par le végétal, du coeur d’îlot et des espaces publics environnants.

“ Le point fort de l’opération, en terme d’architecture, est l’utilisation des matériaux pierre et bois. L’opération joue tout à la fois sur la massivité de la matière, le caractère durable, réemployable, biosourcé des matériaux, et sur la recherche de la frugalité, d’économie de moyens et de ressources. Les bâtiments seront certifiés BEPOS ou Effinergie +, les commerces seront certifiés Breeam very good shell only”, explique la M&étropole de Lyon.

Selon Raphaël Michaud, adjoint au maire de Lyon, délégué à l’urbanisme, l’habitat, le logement et l’aménagement, « le choix de ce projet respecte pleinement les objectifs de la mandature : chaque construction participe à la transition écologique de Lyon, et ce de manière explicite. Le choix de matériaux locaux et naturels comme la pierre et le bois permet de minimiser l’empreinte carbone dans la construction. Les solutions de confort d’été et d’hiver concourent également à cet objectif de bâtiment bas carbone ».

Béatrice Vessillier, vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie rajoute pour sa part : « être ravie que le jury ait retenu le projet le plus ambitieux en termes de sobriété carbone et qui tranche fortement avec les modes constructifs habituels. Place à la pierre, d’origine française, et au bois, des matériaux nobles, qui permettront de conforter la filière. “

Les lots 4-5 où seront construits les deux immeubles se situent à l’angle de la future rue des Girondins et de l’allée Eugénie Niboyet, axes structurants du quartier.

C’est le dernier lot public de la ZAC à attribuer.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail