Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
A Lyon-Eurexpo en septembre, le salon Natexpo veut mettre en avant les jeunes entreprises de la bio
La vitrine du marché bio revient à la rentrée du 18 au 20 septembre prochain à Eurexpo avec 650 exposants. De l’alimentaire au textile en passant par la cosmétique et le service à les stands seront divers et variés l’image du marché du bio.

C’est l’occasion pour les diverses enseignes d’entretenir la relation avec leurs clients et leurs fournisseurs, mais également rencontrer de nouveaux partenaires pour accélérer leur développement commercial.

Les fondateurs de la société Écolive, Grégory Gicquel et Olivier Potaufeux l’affirment « Natexpo constitue un rendez-vous annuel à ne pas manquer ! L’occasion de voir nos producteurs, mais aussi de rencontrer des prospects et surtout de prendre le pouls du marché́ bio (nouvelle tendance, innovation…) ».

Au travers de stands spéciaux le salon souhaite donner une part belle aux jeunes entreprises de la bio représentant 20 % de l’événement. Parmi ces espaces la pépinière qui rassemble les pépites de l’alimentation bio, le lab qui donne la parole aux spécialistes de l’économie circulaire et des éco-innovations technologiques on y trouve aussi le village cosmétiques pour dénicher les meilleurs lancements en hygiène-beauté bio et enfin le grand bain pour aller un peu plus loin et offrir un accompagnement.

Le bio un marché prometteur

L’événement décliné à Lyon se déroule également à Paris. Localement plusieurs entreprises tirent leur épingle du jeu.

Cap Bambou, basée dans l’Ain, propose des alternatives naturelles aux produits en plastique dans les univers de la salle de bain, de la cuisine et de la puériculture. Créée en 2018 l’entreprise a multiplié́ son chiffre d’affaires par 10 en 2021 par rapport à 2019. Cette dernière compte bien profiter de la nouvelle édition et gagner en notoriété comme l’indique Vincent Penel, directeur commercial de Cap Bambou. Alterosac a suivi le même chemin du succès.

Fondée en 2016 en Haute-Savoie, l’entreprise est spécialiste des alternatives textiles à base de lin, chanvre et coton (sacs, mouchoirs, essuietout, filtres à café, lingettes démaquillantes, etc.) et a vu son chiffre d’affaires croître de 300 % durant les premières années (entre 2017 et 2018, et entre 2018 et 2019).

Natexpo se veut être un partenaire et un acteur de la vitalité de ces entreprises qui ont vu leurs chiffres d’affaires croitre au cours des dernières années et dont les perspectives de développement sont nombreuses. Au travers des mesures du plan de relance dédié à l’événementiel, le gouvernement abonde dans ce sens et débloque 96,2 millions d’euros à destination des petites et moyennes entreprises pour accélérer leur retour sur les salons.