Toute l’actualité Lyon Entreprises

Des bras robots oranges
Depuis plusieurs années, la robotisation est devenue un axe de développement majeur pour les entreprises, et plus particulièrement pour les industries. Avec le plan de relance qui octroie une aide financière pour la modernisation, la robotisation ne cesse de se développer. Cette révolution de la robotique provoque certaines incertitudes concernant le marché de l’emploi.

La robotisation : un axe de développement majeur

Depuis plusieurs années, la numérisation des entreprises est un axe de développement majeur. En effet, les entreprises et plus particulièrement les industries, sont nombreuses utiliser les nouvelles technologies afin d’automatiser les systèmes de production. L’émergence de la robotique et de l’intelligence artificielle permet une multitude de bénéfices.

Grâce à un robot, les entreprises peuvent mettre au point une organisation de travail qui soit dans l’air du temps et adaptée à son environnement digital. La robotisation permet de déléguer certaines tâches à une machine qui pourra exécuter à l’instar d’un humain. Le développement de l’intelligence artificielle permet de mettre au point des robots qui sont aptes à travailler comme un véritable humain.

L’essor de la cobotique pour créer une relation humain et robot

Face à l’évolution de la robotisation et à l’émergence de l’installation de robots intelligents, il est légitime de se demander quels seront les impacts sur l’économie de l’emploi. D’autant plus que la crise sanitaire actuelle a considérablement accéléré la robotisation des entreprises. De cette façon, ces machines intelligentes sont capables de reproduire le travail des humains. Ce phénomène fait donc planer certaines inquiétudes concernant l’emploi.

La cobotique

Parmi les différents secteurs de la robotique, c’est l’utilisation du cobot qui profite de la plus grande croissance au niveau mondial. La cobotique est un concept qui consiste à construire une relation de collaboration entre un robot intelligent et l’humain. De cette façon, le cobot ne remplace pas le salarié. Bien au contraire, il s’agit ici de faire travailler en parfaite harmonie et autonomie le robot et l’humain.

Pour les industries, cet axe de développement permet de faire évoluer les compétences ainsi que d’optimiser le processus de production. En effet, certaines tâches répétitives et simples peuvent être déléguées aux machines de façon à se concentrer sur les missions plus complexes. Dans ce contexte, l’émergence de la cobotique promet de développer la relation humain et robot tout en optimisant les industries.

Les emplois d’avenir

Au-delà du développement de la cobotique, la robotisation fait naître de nouveaux métiers. Effectivement, ce secteur devrait permettre à certains métiers de se développer et de devenir porteur pour l’avenir. Il est vrai que face à l’augmentation des machines intelligentes, il sera nécessaire d’avoir du personnel qui soit expert en la matière. C’est pour cette raison que les secteurs de l’emploi liés au digital, à la big data, à la robotique ou encore à l’intelligence artificielle devraient être très recherchés d’ici les prochaines années.

Bien que la robotisation laisse présager un impact sans précédent sur l’économie de l’emploi, cet axe de développement pourrait bel et bien avoir l’effet inverse. Effectivement, la collaboration entre humain et robot va évoluer et de nouveaux emplois vont naître.

Le plan relance soutient la modernisation et la numérisation des entreprises

Le gouvernement français a bien compris les enjeux de la robotisation et il a inclus cet axe dans le plan de relance. Effectivement, l’État prévoit une enveloppe qui permettra de financer les industries qui souhaitent s’inscrire dans une stratégie de numérisation et de modernisation. Grâce à ces différentes subventions, le marché de la robotique devrait connaître un succès fulgurant pour les prochaines années.

Plus précisément, le gouvernement français a annoncé une enveloppe de 320 millions d’euros pour aider les investissements dans l’industrie du futur. Grâce à ce dispositif, les entreprises pourront bénéficier d’une subvention si elles souhaitent se moderniser.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail