Toute l’actualité Lyon Entreprises

Un investissement de 1,2 million d’euros. Pour répondre à la demande grandissante de titane par les grandes entreprises de joaillerie, la société Oteline, créée en 1999 par Chantal et Tony Maquaire vient de construire un nouvel atelier à Rillieux-la-Pape, bien évidemment ultra-sécurisé…

Seul Atelier d’art français à savoir fondre et travailler le titane dans toutes ses étapes, fonte, joaillerie, sertissage et colorisation, Oteline va inaugurer de nouveaux ateliers à Rillieux-la-Pape dans l’agglomération lyonnaise. .

Pourquoi le titane ? Ce métal précieux permet à Oteline de répondre aux besoins grandissants de créateurs de haute joaillerie contemporaine et des grandes maisons parisiennes et genevoises pour des bijoux exclusifs.

Ce succès du titane est dû au fait qu’il s’agit d’un métal résistant et quatre fois plus léger que l’or.

 La maîtrise de la colorisation du titane par anodisation permet par exemple d’élargir le champ des possibles et de proposer des bijoux pièces uniques de joaillerie d’art, aux couleurs sur mesure, en réponse à une demande croissante du marché de l’ultra-luxe.

 Oteline, cette entreprise de conception et de fabrication de bijoux à été créée en 1999 à Rillieux-la-Pape par Chantal et Tony Maquaire.

 Cette entreprise fait travailler quinze salariés fondeurs, joailliers et sertisseurs.

 Sur un marché du luxe en baisse de 1% cette année, Oteline a doublé en 2015 son chiffre d’affaires, dont 75 % réalisés à l’international, et prévoit un chiffre d’affaires 2016 en hausse.

 L’année dernière, cette entreprise a tout bonnement doublé son chiffre d’affaires.

 Ce rythme devrait perdurer grâce au 1,2 millions d’euros d’investissement que vient d’effectuer Oteline pour aménager 1 000 m² de nouveaux locaux ultra sécurisés à Rillieux-la-Pape.