Toute l’actualité Lyon Entreprises

Un hôtel de charme 4 étoiles avec restaurant et café vient d’ouvrir ses portes au cœur du quartier d’Ainay à Lyon

« L’hôtel de l’Abbaye », un 4 étoiles de charme vient d’ouvrir ses portes au cœur du quartier d’Ainay à Lyon, en lieu et place de… l’ancienne école primaire installée sur le site de l’ancienne abbaye. On y trouve aussi un restaurant : « Artichaut » avec à sa tête le chef Jeremy Revel ; ainsi qu’un café, « Basilic », tous les deux ouverts au public. Un investissement de près de 2 millions d’euros.

Lyon compte un établissement hôtelier de plus. Il est remarquable non pas par sa taille puisqu’il s’agit d’un petit hôtel de charme de vingt-et-une chambres, mais d’une part il est situé dans un quartier historique de Lyon qui en compte peu, mais surtout, il bénéficie d’un cadre original et historique qui devrait plaire aux touristes car loin des canons standardisés des hôtels de chaines.

L’Hôtel de l’Abbaye d’Ainay, tel est son nom, classé 4 étoiles a en effet été créé au sein d’une bâtisse qui a vu le jour au 16ème siècle sous la forme d’un presbytère – celui de la somptueuse abbaye à laquelle il faisait face, avant d’être transformée en école publique au début du 20ème siècle, puis revendue à Arthur Laeuffer, l’actuel propriétaire des lieux.

Il lui aura fallu neuf mois de travaux et 2 millions d’euros d’investissement pour mener à bien le projet de transformation de cette bâtisse de 900 m² en un boutique-hôtel.

Acquis lors d’une vente aux enchères

Propriété des Hospices Civils de Lyon, il avait fait l’objet d’une vente aux enchères en 2017 : elle avait été remportée par Arthur Laeuffer.

 

Ce dernier affiche un parcours éclectique.

Celui-ci commence par une licence en sciences de management
et de gestion à l’Université Lyon III, avant d’intégrer l’IAE pour un master en management opérationnel.

Après quelques expériences dans le secteur du conseil, il se tourne finalement vers la cuisine, intégrant différents établissements : la Brasserie Mansfeld au Luxembourg, Le Clos des Sens à Annecy, puis Le Roster à Lyon.

Ce jeune-homme originaire d’Annecy a décidé de donner une troisième vie aux lieux, qui revêtent désormais les traits d’un boutique-hôtel intimiste, conçu comme une maison de famille au charme à la fois historique et contemporain.

Pour aboutir à ce contraste, il s’est entouré des décorateurs d’intérieur de Maison Hand, dont le showroom est situé à proximité.
L’ensemble des ouvertures ont été conservées, conférant aux lieux et notamment aux chambres une belle luminosité.

Ces dernières se déploient sur trois étages, chacune étant dotée de sa propre atmosphère. Années 70 au premier, signature contemporaine de la Maison Hand au second, atmosphère mix & match, une tendance lourde de la décoration que l’on pourrait traduire par « la beauté du mélange », chinée pour le dernier étage.

Les chambres distinguées en quatre catégories, de 16 à 30 mètres carrés de superficie sont proposées de 135 à 220 euros.

L’Artichaut : 45 couverts

A travers son restaurant, « l’Artichaut » et son bar « Basilic », l’hôtel est également ouvert sur le quartier et au public et pas à ses seuls clients, ce qui paraît logique vu la faible taille de l’établissement.

L’Artichaut, un restaurant de 45 places est tenu par le jeune chef Jérémy Revel qui a fait ses classes à Vienne en Isère : il propose « une cuisine fraîche du marché » .

L’établissement propose également une simple pause salée ou sucrée, grâce à la présence d’un café contigu « Basilic ». Ouvert tous les jours de 7 h à 22 h.

Au sein de cette annexe, le chef du restaurant propose aussi un menu du jour sous forme de verrines, assiettes de charcuterie & fromages, tapas, etc, ainsi qu’une sélection de pâtisseries maison, accompagnée d’une boisson chaude ou fraîche , avec une sélection de produits régionaux et biologique.

Le concept va-t-il, en sus des touristes, attirer les Lyonnais ? C’est aussi le pari d’Arthur Laeuffer…

Centre de préférences de confidentialité