Toute l’actualité Lyon Entreprises

Grand Lyon : Gérard Collomb choisit un chef d’entreprise, David Kimelfeld, comme 1er vice-président

Le n°2 du Grand Lyon et d’ici un an de la future grande Métropole est un chef d’entreprise, David Kimelfeld. Sans surprise, le nouveau président a élargi les cercle des vice-présidents, non seulement aux divers droites du Groupe Synergies, mais aussi des centristes de l’UDI, au grand dam de l’UMP.

Après la réélection de Gérard Collomb à la présidence Grand Lyon, les élus communautaires se sont à nouveau réunis pour élire cette fois le conseil communautaire, dirige l’exécutif communautaire (aussi appelé Bureau). Celui-ci comprend pour ce nouveau mandat un total 31 élus : 25 vice-présidents et 6 conseillers délégués ont été élus.

Un tel nombre s’explique : il a fallu au nouveau président du Grand Lyon pour obtenir les soutiens des uns et des autres pour son élection, procéder à un délicat dosage et intégrer les divers droites du groupe Synergies, ainsi que des centristes de l’UDI ralliés au président socialiste du Grand Lyon ; et ce au grand dam de ‘lUMP qui n’a pu faire barrage.

Dans cette optique, Gérard Collomb a choisi comme 1er vice-président un très proche, mais aussi un homme plutôt consensuel, David Kimelfeld qui devient plus que jamais l’homme fort de la Gauche à Lyon et à qui échoit le développement économique, l’insertion et l’emploi.

“Je viens du monde de l’entreprise”

Ce dernier s’était présenté ainsi dans un article du 22 janvier 2013, publié dans lyon-entreprises : « Je viens du monde de l’entreprise. Je suis entrepreneur dans le transport maritime, à la tête d’une société-Tepmare-qui envoie des conteneurs au départ de tous les ports européens, et qui emploie une trentaine de salariés.

C’est la première fois que le premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste est un chef d’entreprise. Il s’agit pour moi d’un signe fort. Il y a quelques années, une telle désignation n’aurait pas été possible, j’en serais sorti avec du goudron et des plumes ! Cette fois, à l’occasion de cette élection, il n’y a pas eu l’ombre d’un débat.

Selon moi, les choses évoluent dans le bon sens. Pourquoi ? Parce que ce fait montre que le Parti Socialiste est clairement désormais un parti social-démocrate, incarné par un président de la République et un Premier Ministre qui le sont tout autant. Cela signifie aussi que l’on ne peut pas jouer contre les entreprises qui participent à la dynamique du pays.

Nous avons tout à gagner à échanger avec les patrons des petites entreprises. Il faut qu’on les entendent, il nous faut connaître leurs soucis, leurs préoccupations.

Telle est l’originalité du Grand Lyon qui a la capacité de développer une intelligence collective au plan économique en partenariat avec les collectivités, la CGPME, le Medef, la Chambre de Commerce, l’Université et tous les autres acteurs. »

 Les vice-présidents :

  • –  1er vice-président : David KIMELFELD
  • –  2ème vice-président : Michèle VULLIEN
  • –  3ème vice-président : Jean-Paul BRET
  • –  4ème vice-président : Jean-Luc DA PASSANO
  • –  5ème vice-président : Annie GUILLEMOT
  • –  6ème vice-président : Pierre ABADIE
  • –  7ème vice-président : Myriam PICOT
  • –  8ème vice-président : Michel LE FAOU
  • –  9ème vice-président : Thierry PHILIP
  • –  10ème vice-président : Hélène GEOFFROY
  • –  11ème vice-président : Alain GALLIANO
  • –  12ème vice-président : Martial PASSI
  • –  13ème vice-président : Karine DOGNIN-SAUZE
  • –  14ème vice-président : Jean-Paul COLIN
  • –  15ème vice-président : Bruno CHARLES
  • –  16ème vice-président : Richard BRUMM
  • –  17ème vice- président : Olivier BRACHET
  • –  18ème vice-président : Claire LE FRANC
  • –  19ème vice-président : Roland CRIMIER
  • –  20ème vice-président : Guy BARRAL
  • –  21ème vice-président : Sandrine FRIH
  • –  22ème vice-président : Gérard CLAISSE

–  23ème vice-président : Murielle LAURENT

  • –  24ème vice-président : Richard LLUNG
  • –  25ème vice-président : Béatrice VESSILLER
  • Les conseillers délégués :

  Corinne CARDONA

  • –  Gilles VESCO
  • –  Max VINCENT
  • –  Bernard RIVALTA
  • –  Michel ROUSSEAU
  • –  Eric DESBOS