Toute l’actualité Lyon Entreprises

Une  nouvelle directrice générale pour le Centre Jacques Cartier : Nathalie Hamel

Daniel Coderre, président du Centre Jacques Cartier et Pdg de Génome Québec annonce la nomination de Nathalie Hamel au poste de directrice générale du Centre.

Organisateur notamment des « Entretiens Jacques Cartier », qui rassemblent chaque année 5 000 décideurs et 500 experts, alternativement à Lyon et Montréal, ce Centre constitue un pont entre le Québec, Ottawa et Auvergne-Rhône-Alpes.

Avec plus de 70 partenaires publics et privés des deux côtés de l’Atlantique, la mission du Centre que va à conduire Nathalie Hamel est de fédérer ses partenaires, d’optimiser une dynamique de réseau liée à l’innovation et d’accélérer les opportunités ainsi que le rayonnement et l’attractivité des territoires. Et cela, notamment, en rassemblant les acteurs et décideurs économiques, scientifiques, académiques, culturels et institutionnels du Québec, d’Ottawa et de la région.

Nathalie Hamel

Québécoise d’origine, dotée du fort avantages d’être franco-canadienne, Nathalie Hamel, la nouvelle directrice est titulaire d’un baccalauréat en chimie de l’Université de Montréal, d’un doctorat en chimie de l’Université d’Ottawa, sous la direction du Dr H. Alper (Canada), et d’un post-doctorat de l’IFPEN, sous la direction conjointe des Prof Y. Chauvin et Dr H. Mimoun.

Elle a débuté sa carrière en France en 1990 en tant que Chef de service, Information Scientifique et Chef de Laboratoire chez Rhône-Poulenc Industrialization (France).
En 2000, elle intègre l’IFP Énergies Nouvelles (IFPEN) pour occuper les fonctions de Chef de Département, Information Scientifique, avant de mettre le cap sur le Japon, puis au Qatar pour rejoindre Qatar University, Gas Processing Center en tant que Manager Information et Communication.
De retour en France en 2009, Nathalie Hamel est nommée directrice de l’Unité support de l’Agence Nationale de la Recherche au sein de l’IFPEN. En 2011, elle intègre la direction scientifique de l’IFP Énergies Nouvelles (IFPEN) sur des projets d’Equipex, Labex et IEED, puis elle rejoint LafargeHolcim au poste de directrice Groupe veille technologique et concurrentielle, lobbying & partenariats.

En 2017, elle s’installe aux États-Unis, à Boston et prend le poste de Business & Competitive Information Manager chez Saint-Gobain, avant de revenir s’installer au Canada, à Montréal.

Au cours de sa carrière, Nathalie Hamel a siégé au sein de plusieurs conseils d’administration : Université de Lyon (2015-2017), ENS-Lyon (2014-2015) et pôle de compétitivité Indura (2012-2015). Elle était membre du Adhoc Industry Advisory Group Energy Efficiency Building Association auprès de la Commission Européenne pour les programmes Horizon2020 (2011-2015), membre du Knowledge Advisory Committee du CNRC (2014-2017), et a participé activement à différents pôles de compétitivité d’Auvergne-Rhône-Alpes dont Axelera et LUTB.

Elle arrive donc dotée d’un réseau solide…

Centre de préférences de confidentialité