Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le Code de la route en 2020 : ce qu’il faut éviter à tout prix
Le Code de la route assure la sécurité des usagers des voies publiques qui ont d’ailleurs l’obligation de le maîtriser. Chaque citoyen doit passer l’épreuve théorique du code afin de se préparer à l’obtention du permis. Vous souhaitez passer cet examen avec succès ? Voici quelques erreurs à éviter.

Négliger la révision du code

L’examen du Code de la route se base sur 9 grands thèmes indispensables pour comprendre les règles de conduite et de sécurité routière. Pour gagner en temps et en efficacité, il est nécessaire de suivre une formation en ligne, laquelle vous permettra non seulement de suivre des cours complets, mais d’obtenir également l’aide nécessaire durant vos entraînements. Vous pouvez déjà débuter avec le code gratuit sur ornikar.com pour faire le point de vos connaissances. Le site propose d’ailleurs des centaines de questions qui vous permettront d’être implacable en matière de Code de la route. Il vous suffira de les réviser régulièrement pour assimiler rapidement les notions.

Ne pas connaître les questions pièges

Les règles de dépassement et de priorité sont à la base des questions les plus difficiles pour les candidats. Pour vous faciliter la tâche, retenez les points indispensables à vérifier. Créez des cas de figure et mettez-les en scène pour les retenir plus facilement. De plus, vous devez faire attention aux éléments visuels perturbateurs. On peut par exemple vous demander si vous cédez le passage alors que sur l’image, vous voyez une personne sur le trottoir et une voiture qui débouche d’une priorité gauche ou droite. Sachez déterminer l’objet de la question.

Oublier les chiffres clés

La connaissance des nombreux chiffres relatifs à la sécurité est capitale pour réussir. Il s’agit par exemple du taux d’alcoolémie toléré au volant ou des limites de vitesse en fonction des axes routiers. Il vous sera très utile de garder certains pourcentages comme celui de l’augmentation de la consommation dans les cas de conduite souple et de conduite nerveuse. En dehors de cela, il est conseillé de se reposer un maximum avant l’examen. Le calme favorise la concentration nécessaire pour mieux appréhender les questions.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail