Toute l’actualité Lyon Entreprises

Quel est le top 5 des meilleurs investissements en 2021 en France ?

Dans la période et les défis sans précédent auxquels nous sommes confrontés, aucun modèle prospectif n’aurait pu prédire l’ampleur de COVID-19 et ses implications. Alors que le gouvernement, la société et les entreprises en France comme dans le monde entier répondent à la menace de COVID-19, de nombreux défis se posent au niveau d’investissement, dans un environnement incertain et volatile.

1- Analyser votre situation :

Qu’il soit expérimenté ou débutant, tout investisseur doit commencer par l’analyse de sa situation (type de richesse, étape de la vie et types de personnalité) et l’établissement d’une feuille de route financière avant de prendre une décision d’investissement.

La première étape pour réussir un investissement consiste à comprendre vos buts et objectifs afin de vous assurer que vous êtes sur la bonne voie. Vous devez savoir si vous ne faites pas d’erreur en investissant.

Vous devez savoir que le temps est un facteur important, car l’argent que vous allez placer dans cet investissement peut être destiné au court ou au long terme ce qui affecte la capacité à supporter le risque.

Ainsi, établissez votre feuille de route financière pour évaluer vos priorités en matière d’actif et de passif, vos revenus globaux et assurez-vous que votre prochain investissement n’affectera pas vos dépenses, vos assurances et les fonds que vous avez gardés en sécurité pour les urgences à court terme.

2- Analyser les classes d’actifs disponibles :

Il existe différents types de classification d’actifs qui doivent être analysés : actions, obligations, monétaires… Cependant, ces produits peuvent faire l’objet d’une classification plus détaillée : produits d’actions, produits de taux et actifs physiques. Chacun de ces actifs a son horizon d’investissement optimal et son propre risque.

Chaque classe d’actifs peut être une réponse convenable aux besoins des investisseurs. Cependant, ce n’est qu’en utilisant ces différents outils (c’est-à-dire les classes d’actifs) pour diversifier le portefeuille que l’on peut s’entendre avec une bonne gestion de portefeuille.

Les investisseurs avertis utiliseront ces produits dans la meilleure combinaison possible pour détenir un portefeuille d’investissement diversifié et affaiblir les risques. Par conséquent, les déposants qui ne sont pas encore familiarisés avec le marché boursier et qui souhaitent investir doivent d’abord se poser les bonnes questions avant d’utiliser ces différentes classes d’actifs pour combiner leurs portefeuilles d’investissement et d’investir directement dans des titres vifs ou investir via des OPCVM.

3- Investissement en assurance-vie fonds euros et ETFs :

Le produit Assurance-vie est le placement préféré des Français en raison de sa fiscalité et de sa simplicité d’utilisation. Il s’agit souvent d’un contrat multi-support dans lequel on peut mettre plusieurs produits. Il existe plus d’une centaine d’assurance vie, il y a donc du bon et du moins bon. Pour vous aider à y voir plus clair, le site grainedinvestisseur.com vous propose un comparatif assurance vie vraiment très bien fait.

Les fonds peuvent être totalement sécurisés dans des fonds d’investissement appelés “fonds en euros”, qui garantissent à l’investisseur de ne jamais perdre d’argent en échange d’une performance faible mais régulière.

Les fonds peuvent aussi être “dynamiques”, exposés aux mouvements du marché. Le capital n’est pas entièrement sécurisé (en général 97%), mais la performance est normalement plus élevée lorsque les marchés se portent bien.

Aujourd’hui, de nombreuses compagnies d’assurance-vie ont progressivement commencé à proposer des fonds indiciels (ETFs).

Certaines assurances vies proposent également d’investir en SCPI ou dans des fonds de private equity.

Au niveau de l’investissement en ETF sur une assurance-vie, il y a deux dissemblances considérables par rapport à un PEA ou à un compte-titre :

Quel que soit le type de support (OPCVM, actions, ETF, etc.), les compagnies d’assurance facturent toujours des frais de gestion par unité de compte, environ 1% par an. Ces frais s’additionnent aux frais annuels spécifiques de Tracker (environ 0,4% / an).

Quand vous désirez acquérir ou céder des actions dans le tracker, votre demande sera envoyée à la compagnie d’assurance et celle-ci passera l’ordre pour vous.

4- Investissement en PEA :

Le PEA français (Plan d’épargne en actions) a un fonctionnement similaire à celui du compte titres, sauf qu’il ne peut recueillir que des titres de l’Union européenne, ou des fonds composés d’au moins 75% valeurs européennes. Il s’accompagne d’avantages considérables :

Après cinq ans d’existence, tous les bénéfices réalisés dans un PEA sont exonérés d’impôt sur le revenu. Cet avantage est sans équivalent dans le domaine de l’investissement.

Il est possible de placer dans un PEA, sous certaines conditions, des actions de sociétés non cotées, telles que des actions d’une société à responsabilité limitée ou d’une société familiale. La vente de ces actions, si elles sont détenues depuis plus de 5 ans, est totalement exonérée d’impôt.

Il est possible, dans une certaine mesure, de contourner les limitations géographiques imposées par le régulateur.

Enfin, le capital du PEA peut être utilisé pour acheter une rente pour la création d’un revenu supplémentaire pour la retraite.

5- Investissement immobilier :

Les Français apprécient l’investissement immobilier parce qu’il est rassurant. Puisque les taux de l’immobilier sont bas, de nombreux acheteurs se tournent vers ce type d’investissement afin d’éviter les impôts ou augmenter leurs actifs.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier en France en 2021, il y a de très bonnes raisons :

Premièrement, le marché immobilier a connu une croissance régulière au cours des 5 dernières années et a fait preuve d’une résilience remarquable, même malgré 2 confinements à cause de Covid-19.

Deuxièmement, l’économie française, selon la Banque de France, devrait rebondir fortement en 2021 avec une croissance du PIB de +7,4% en 2021 et +3,0% en 2022.

Certaines régions de France ont un double marché de location unique, de locations de vacances d’été et de longues locations d’hiver. Cela crée des rendements locatifs supérieurs à ceux du centre de Londres, Paris, Dublin et Amsterdam.

Enfin, au cours des 10 prochaines années, la demande de logements, notamment dans le sud de la France, devrait connaître une croissance rapide.

6- Investissement défiscalisant :

La défiscalisation est la réduction du montant de l’impôt sur un investissement particulier (impôt sur le revenu, impôt sur la fortune immobilière ou IFI). Les législateurs offrent cette possibilité pour encourager les investissements dans certains domaines, notamment les sociétés non cotées. Les actions des sociétés non cotées sont elles-mêmes un type d’investissement à côté de l’assurance-vie, l’immobilier ou la bourse. Cet investissement, appelé «private equity», vous donne la possibilité d’investir en suivant d’une manière directe l’évolution d’une entreprise individuelle. Et vous pouvez profiter de réductions d’impôts le cas échéant. L’investissement direct dans les sociétés non cotées est un investissement qui peut générer des rendements considérables.

7- Investissement en crypto :

Les crypto-monnaies ont fait parler d’elles ces dernières années. Cependant, la majorité des gens ne pensent pas à investir ou à échanger dans la crypto-monnaie. Toutefois, l’histoire récente montre que cela peut être une très bonne idée. Bien sûr, les crypto-monnaies sont risquées, comme tout autre investissement qui offre un rendement potentiellement élevé. Mais, il y a des avantages :

Des rendements incroyables : les crypto-monnaies existent depuis relativement peu de temps, mais jusqu’aujourd’hui, elles peuvent être plus rentables que la plupart des autres investissements.

Une liquidité élevée : les crypto-monnaies ont une liquidité très élevée, vous pouvez rapidement et facilement les acheter et les vendre.

Votre argent n’appartient qu’à vous : avec les crypto-monnaies, votre argent n’appartient qu’à vous et reste à vous pour toujours. Vous ne dépendez pas des institutions financières afin de le transférer ou le détenir.