Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
Quelles sont les différentes méthodes pour faire financer son entreprise ?

Parmi les entreprises qui sont créées chaque jour, très peu tiendront le pari de la durée. En effet, les chiffres révèlent que seulement un tiers de celles-ci passeront le cap des trois années d’existence. En cause, de nombreuses difficultés pour prendre ses marques sur un marché de plus en plus concurrentiel, notamment en raison de problèmes de financement. Découvrez dans cet article différentes manières de faire financer votre entreprise.

Les aides de l’État/Région

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les méthodes pour financer son entreprise sont nombreuses et diversifiées. Pourquoi ne pas commencer par explorer les aides de l’État ou de votre région ? En effet, les aides financières sous forme de primes ou de prêts à la création d’entreprises renvoient notamment à l’aide à la création d’entreprises, la prime d’orientation agricole, la prime régionale à l’emploi, le prêt à la création d’entreprises, le prêt à taux zéro et sans garantie, etc.

Les fonds propres

Si les pouvoirs publics mettent en place de nombreuses mesures incitatives pour accompagner les jeunes entreprises, vous devez disposer également de fonds propres pour financer votre entreprise. Il faudra donc mettre à contribution vos économies, l’argent de vos proches (love money), ou solliciter des organismes prêteurs en offrant une garantie conséquente, le plus souvent un bien immobilier. Les fonds propres augmentent votre crédibilité auprès des banques et des investisseurs, qui ne voudront certainement pas s’engager dans votre projet au-delà des fonds que vous apportez vous-même sur la table.

Les levées de fonds

Cette méthode consiste à ouvrir votre capital aux investisseurs potentiels, afin de l’augmenter considérablement et financer durablement vos activités. C’est un mode de financement très prisé par les start-ups innovantes, avec une grande valeur future. Les investisseurs reçoivent des parts du projet, en fonction de leur participation au capital. À cet effet, il est indispensable de bien calculer la valeur des fonds à rechercher, afin d’avoir suffisamment de ressources pour le développement de son entreprise, tout en conservant le contrôle. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels comme Ayomi pour lever des fonds plus rapidement.

Le financement participatif

Encore appelé Crowdfunding, le financement participatif vous permet d’obtenir par le biais d’une plateforme dédiée, du financement auprès d’un large public, en dehors des circuits financiers institutionnels. Ce mode de financement représente une bonne alternative pour les jeunes entreprises éprouvant des difficultés d’accès aux prêts bancaires. Le financement participatif peut prendre la forme d’un prêt (avec ou sans intérêt), d’une souscription de titres, ou d’un don pouvant impliquer une certaine contrepartie.

Le prêt bancaire

C’est le mode de financement classique des entreprises. Si ce mode convient bien aux entreprises bien établies sur le marché avec plusieurs années d’expérience, les jeunes entreprises éprouvent souvent de grandes difficultés à séduire les banquiers. En effet, elles n’ont généralement pas de garanties suffisantes pour convaincre les institutions bancaires de la viabilité de leur projet ou du fort potentiel de croissance de leur entreprise. De nombreux entrepreneurs ont donc recours aux options alternatives, et il en existe une bonne diversité.