Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

OLYMPIQUE LYONNAIS


Groupement(s)
Entreprises Rhône Alpes côtées en bourse

Actualités

Actualités 

 
La taxe à 75 % plombe les ambitions de l'Olympique Lyonnais

Le club dirigé par Jean-Michel Aulas reconnaît que contrairement à ce qu'il avait prédit, il ne sera toujours pas à l'équilibre cette année. La taxe va lui coûter 6,5 M€. Il envisage « des cessions additionnelles de joueurs ».

lire la suite...
 
L'Olympique Lyonnais, toujours dans le rouge : il pourrait bien le rester lors de l'exercice en cours
Dominique Largeron

L'Olympique Lyonnais vient de présenter ses comptes 2012/2013. Même si l'on note une légère amélioration, le Club de foot reste dans le rouge. Le résultat net s'établit à – 20 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en recul de 6 %. Et tout laisse à penser, malgré les promesses, que le prochain exercice sera encore déficitaire. Pour la direction du Club elle-même, les conditions pour qu'il n'en soit pas ainsi sont très (et sans doute,trop) nombreuses.

lire la suite...
 
Nouveau coup dur pour le Stade des Lumières : le Conseil général du Rhône retire sa garantie !

On savait les opposants nombreux à cette initiative au sein de l'assemblée départementale du Rhône. Alors qu'elles avaient été votées sous la présidence de Michel Mercier, les deux délibérations apportant une garantie de 40 millions d'euros au Stade des Lumières de Jean-Michel Aulas ont été retirées lors de la dernière séance publique présidée par Danièle Chuzeville qui l'a remplacé à la tête de l'assemblée départementale. Ce qui va repousser encore la signature de l'accord financier avec le pool bancaire toujours pas finalisé. Pendant ce temps, l'un des principaux opposants au Stade, Etienne Tête écrit au président d'Oséo...

lire la suite...
 
Olympique Lyonnais : les recettes de billetterie en chute de plus de 40 %
Dominique Largeron

La fin de saison est chaude à l'OL : troisième à une journée de la fin du Championnat, le Club n'est pas encore assuré de son retour en Champion's League qui sera déterminant sur le plan sportif et économique. L'Europa League ne fait pas recette : plombée par des supporters moins présents sur les gradins, la billetterie a plongé de 41,4 % au cours des neuf premiers mois de l'exercice. Au total, les recettes ont encore reculé de 12,7 %.

lire la suite...
 
Stade des Lumières de l'Olympique Lyonnais : ça devient chaud !
Dominique Largeron

Il est reporté de semaines en semaines. Jean-Michel Aulas n'a toujours pas présenté le montage financier pour la construction du Stade des Lumières qui devrait rassembler sept à huit banques. Les travaux de terrassements sont pourtant terminés et l'on attend le premier coup de pioche. Il faut faire vite, si l'on veut que le stade soit opérationnel neuf mois avant l'Euro 2016, comme le veut son comité d'organisation qui réfléchit déjà à une réduction du temps de rodage du stade qui risque d'être nécessaire.

lire la suite...
 
L'Olympique Lyonnais a multiplié ses pertes par deux au cours du premier semestre 2012/2013
Dominique Largeron

Ce n'était pas le meilleur moment pour afficher un mauvais résultat financier, à l'heure des négociations avec les banques pour obtenir un prêt pour la construction du futur stade des Lumières. La réalité est pourtant là : OL Groupe, la structure cotée en Bourse annonce une perte de 8,8 millions d'euros au cours du premier semestre de l'exercice 2012/2013 contre 4,6 millions un an plus tôt. Le cours de l'action a poursuivi son plongeon. Il représente désormais... le dixième de son cours d'introduction.

lire la suite...
 
L’accord sur la construction du Stade des Lumières entre Vinci et l’Olympique Lyonnais enfin signé, mais...

Il ne manquait plus que ce paraphe pour pouvoir mener le projet à son terme, le terrain juridique étant-presque- déblayé. C'est fait. Mardi 12 février, après plusieurs reports, l'Olympique Lyonnais et le géant du BTP Vinci ont enfin signé l'accord pour la construction du Grand Stade de Décines. Reste cependant une incertitude : si Vinci construit et apporte une centaine de millions d'euros, le financement bancaire, se fait toujours attendre : fin mars ? L'investissement global pour le Groupe OL est de l'ordre de 400 millions d'euros.

lire la suite...
 
OL : Jean-Michel Aulas tente de retrouver la martingale gagnante
Dominique Largeron

Cession d'Hugo Lloris, de Cris et de Kallström : Jean-Michel Aulas a tenté ces derniers mois de renouer avec le modèle économique qui avait fait le succès de l'OL en cédant des joueurs le plus cher possible lors du mercato et en propulsant sur le terrain de jeunes joueurs issus du centre de formation. Il a également signé un nouveau contrat de partenariat avec le Coréen Hyundai. On saura le 23 octobre prochain si cette stratégie porte ses fruits. Le cours de Bourse est, lui, toujours en berne.

lire la suite...
 
OL : saison sauvée après la victoire en Coupe de France, mais les incertitudes demeurent
Dominique Largeron

La victoire contre les amateurs de Quevilly en Coupe de France constitue une vraie bouffée d'oxygène dont l'Olympique Lyonnais avait bien besoin à l'issue d'une saison difficile. Même s'il n'atteint pas les trois premières places du championnat, l'OL restera européen avec ce que cela signifie comme rentrées financières. Reste que cela ne suffira sans doute pas pour remettre les comptes dans le vert, tandis que dans le même temps le bouclage financier du Stade des Lumières prend du retard. Le protocole d'accord avec Vinci qui doit financer 49 % du projet a été repoussé. Un coup de pouce du côté des Emirats Arabes Unis serait le bienvenu...

lire la suite...
 
OL : Le permis de construire du Stade des Lumières est signé, le cours de Bourse bondit
Dominique Largeron

Fruit d'une forte détermination à la fois de Jean-Michel Aulas, de Gérard Collomb et de Pierre Credoz, le maire de Décines, le projet de Stade des Lumières arrive au but. Le permis de construire a été signé. Les travaux devraient débuter en avril ou mai. Ses promoteurs doivent cependant envisager de nouveaux recours, les opposants à l'enceinte sportive étant plus que jamais désireux de bloquer ce projet qui est désormais face au but. Pour preuve, le cours de Bourse, très longtemps atone et mal en point a connu depuis cette nouvelle, un net regain de forme qui pourrait bien se poursuivre.

lire la suite...
 
Deux femmes ouvrent une brèche dans le bastion masculin de l'OL

La loi qui impose un quota de 40 % de femmes d'ici 2016, au sein des grandes entreprises et des sociétés cotées en Bourse a permis d'ouvrir une brèche dans ce bastion masculin qu'est l'Olympique...

lire la suite...
 
Stade des Lumières : Jean-Michel Aulas en passe de gagner son pari
Dominique Largeron

Souvenez-vous, au début du mois de juin dernier, uni derrière le projet de Stade des Lumières de Décines, avec une belle unanimité, le monde économique lyonnais poussait ses troupes à s'impliquer dans les huit enquêtes d'utilité publique pour aboutir à un avis favorable. Une unité (presque) sans faille : de la CGPME au Medef, en passant par la CCI ou la Chambre de Métiers, tous défendaient, avec des trémolos dans la voix, le projet de Grand Stade.

lire la suite...
 
Olympique Lyonnais : les chiffres imposent à Jean-Michel Aulas une cure d'humilité

L'humilité n'est pas une des qualités les plus évidentes de Jean-Michel Aulas, le président de l'OL. Pourtant, en ce début de saison, c'est la vertu qu'il a tenu à mettre en avant. Alignant lors de la saison dernière le plus gros déficit de la Ligue 1, avec un chiffre d'affaires 2010/2011 en recul de 3,6 %, le club doit, comme le gouvernement se mettre à la rigueur. Plus de rachats exorbitants de joueurs, mais place désormais aux jeunes du centre de formation, tandis que les finances du Club sont passées à la paille de fer. Il s'agit de s'adapter à la nouvelle donne économique avec un déficit annoncé cette saison encore. En tout cas, en cette entame de saison ce changement de cap semble marcher : l'OL se qualifie face à Rubin Kazan pour la phase de poule de la Champion's Ligue, soit un potentiel de 20 millions d'euros de retombées financières.

lire la suite...
 
Le Stade des Lumières débloqué in extremis, mais la course d'obstacles continue
Dominique Largeron

Il est rare d'entendre le maire de Lyon, Gérard Collomb, remercier un membre du gouvernement. C'est pourtant ce qu'il vient de faire, déclarant, concernant Chantal Jouanno : « je salue...

lire la suite...
 
Olympique Lyonnais : les dessous économiques du Grand Stade
Dominique Largeron

Le projet de Grand Stade de l'OL, baptisé pour l'heure, « Stade des Lumières » tarde à se concrétiser. Ce qui énerve de plus en plus ses deux principaux promoteurs : Jean-Michel Aulas, bien...

lire la suite...
 
La Bourse en 2010 : pas si mal, finalement !
Dominique Largeron

Petit bilan de la Bourse en 2010, en vous souhaitant une bonne année à l'occasion de cette première chronique 2011: contrairement aux apparences, il n'est pas si mauvais que cela. Si on n'observe...

lire la suite...
 
OL Land à Décines : Le dossier franchit un nouveau cap, mais le chemin vers le but, encore incertain

Le projet de Grand Stade de l'OL à Décines dans la banlieue Est de Lyon a franchi un nouveau cap en Conseil Communautaire, le lundi 29 novembre. Les élus du Grand Lyon ont donné acte à la concertation préalable de la révision du Plan Local d'Urbanisme qu'induit la construction de ce stade de 60 000 places. De nombreuses interrogations ont été levées, mais ce projet ne comporte pas moins de treize enquêtes publiques ! Gérard Collomb s'interroge sur la motivation de François Fillon qui n'a toujours pas paraphé la « déclaration d'intérêt public» sans laquelle le complexe sportif ne pourra voir le jour.

lire la suite...
 
Les cessions de joueurs en berne propulsent l'OL dans le rouge : - 35,6 millions d'euros
Dominique Largeron

Le modèle économique de l'OL a du plomb dans l'aile. Si l'Olympique Lyonnais a fait venir pour 95,5 millions d'euros de nombreux joueurs lors du dernier exercice, elle en a peu cédé : point fort habituellement du club, le marché des transferts, en recul de 73 %, est en berne. Avec la chute de la publicité, la dégringolade des produits de cessions de joueurs explique pour une bonne part la perte enregistrée lors du dernier exercice, le premier déficitaire depuis cinq ans : - 35,6 millions d'euros. Le cours de Bourse est à son plus bas niveau : - 70 % depuis son introduction. Et ce n'est pas l'annonce d'une augmentation de capital de 40 millions d'euros qui va le doper.

lire la suite...
 
Grâce à Adidas, l'OL veut relancer la vente de produits dérivés qui a fortement chuté

La vente de produits de la marque OL a chuté l'année dernière de 27,7 % à 27,8 millions d'euros. En signant avec la marque aux trois bandes l'un des plus gros contrats de partenariat de son histoire, l'OL veut relancer ces ventes qui ont pesé sur ses résultats 2009. Les estimations de ventes de maillots siglés Adidas et OL oscillent entre 350 000, voire même 500 000, comme au Bayern !

lire la suite...
 
Philippe Sauze nommé directeur général de l'OL : des jeux vidéo au foot

Après quinze ans à la tête d'Electronics Arts à Lyon, Philippe Sauze, 52 ans, personnage incontournable de la deuxième capitale de l'industrie des jeux vidéo en Europe, avec Londres, tourne la...

lire la suite...


HAUT