Chénas

Le Chénas est l'un des dix crus du vignoble du Beaujolais qui sont, du nord au sud : Saint-Amour, Juliénas, Chénas, Moulin-à-Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Brouilly et Côte de Brouilly.

La robe rubis profond tire sur le grenat. Elle offre généralement un bel aspect de velours soyeux. On dit d'ailleurs du chénas qu'il est « une gerbe de fleurs déposées dans une corbeille de velours ». Les arômes sont floraux, de pivoine et de rose, nuancés de notes boisées et épicées qui se révèlent en vieillissant. Tendre mais généreux en bouche, le chénas est un vin bien charpenté, avec un corps puissant et volupteux. C'est un vin complexe. Avec ses cousins moulin à vent et morgon, le chénas offre, d'une manière générale, une belle capacité de garde. En vieillissant (8 à 10 ans selon les millésimes), il gagne en rondeur, en élégance et en volupté. Il faut donc savoir l'attendre, 2 à 3 ans au minimum. Sur les coteaux pentus de l'ouest, les vins ressemblent un peu aux moulins à vent et aux juliénas et vieillissent remarquablement ; en descendant vers la Saône, ils sont peut-être moins charpentés mais accessibles plus jeunes.

L'altitude varie de 250 m à 400 m. Les coteaux occidentaux sont pentus. Ils s'adoucissent en descendant vers la Saône. Le sous-sol est composé de granite de Fleurie. Les vins de Chénas proviennent d'un site autrefois occupé par une chênaie qui est à l'origine du nom de ce village et de son cru.

L'appellation est située à cheval sur les départements du Rhône et de la Saône-et-Loire sur les communes de Chénas (69) et la Chapelle-de-Guinchay (71). L'orientation est au nord-est, face à la vallée de la Mauvaise, un affluent de la Saône. Trois climats existent : les Brureaux à Chénas, les Daroux à la Chapelle-de-Guinchay et le Clos des Blemonts.

Source Wikipédia

Figure dans les rubriques
CAVE DE BISSEY
Glossaire alphabétique
Glossaire géographique


HAUT