Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
Après le SiDO, Paola Jesson et Stéphanie Gibert se lancent un nouveau défi : créer à Lyon un grand salon autour de la transition énergétique
Bis repetita ? Les deux Lyonnaises créatrices du SiDO, salon axé autour du numérique, des objets connectés et de la robotique se lancent un nouveau défi après l’avoir revendu au groupe Infopro Digital en 2016. Elles s’apprêtent à lancer un nouveau salon entièrement dédié cette fois à la filière énergétique et à ses innovations qui se tiendra à Lyon les 13 et 14 avril prochains, à la Cité Internationale : MIX.E. Un événement qui se donne pour objectif d’aider au déploiement massif des projets EnR (Energies renouvelables), de hydrogène au nucléaire. Bref, un nouveau et sacré challenge…

Le Palais des congrès de la Cité Internationale à Lyon va connaître les 13 et 14 avril prochains un nouveau salon : MIX.E.

Il s’agit, expliquent ses deux promotrices, Paola Jesson et Stéphanie Gibert, de créer “un événement entièrement dédié aux innovations Tech et Usages pour un Mix énergétique neutre en carbone”.

Un nouveau challenge, donc pour ces deux entrepreneuses déjà à l’origine d’un événement qui a connu un grand succès et a été revendu par ses deux créatrices au Groupe Infopro Digital: le SiDO.

“Devenir une plateforme européenne”

“Ouvert aux acteurs publics et privés, MIX.E a pour ambition de devenir la plateforme européenne des entreprises et territoires qui, parce qu’ils innovent et/ou déploient des projets d’envergure, nous permettront, ensemble, d’atteindre la neutralité carbone en 2050”, assurent d’une même voix Paola Jesson et Stéphanie Gilbert.

Leur ambition : s’inscrire dans la transition énergétique qui doit être menée au pas de charge, suite à l’urgence climatique : “ il devient urgent de refaçonner fondamentalement l’industrie énergétique. Innover, inventer, déployer à grande échelle les projets EnR, hydrogène, nucléaire, décloisonner les univers et favoriser de nouvelles collaborations stratégiques. Cette fameuse transition énergétique prend du temps, coûte cher et nécessite, pour les entreprises des secteurs de l’industrie, de l’énergie, des transports et du bâtiment, de revoir priorités, modes de consommation, mais aussi de repenser les procédés de production.”

Pour les deux créatrices de ce nouveau salon , “la neutralité carbone est maintenant l’affaire de tous les professionnels : elle se gagnera sur le terrain, par la force du collectif et en misant sur la complémentarité des énergies. C’est la raison d’être de MIX.E.”

“Notre ambition : devenir la plateforme européenne des entreprises et territoires qui, parce qu’ils innovent et/ou déploient des projets énergétiques d’envergure, nous permettront, ensemble, d’atteindre la neutralité carbone en 2050”, poursuivent-elles.

Qui et que trouvera-t-on au sein de ce salon “ de l’énergie verte” ?

Des acteurs privés, publics, des start-up, des laboratoires de recherche et des investisseurs impliqués dans le mix énergétique.

On pourra notamment visiter un showroom/exposition : plus de 150 experts seront présents. Ils proposeront une offre ciblée qu’il s’agisse de producteurs d’énergies bas carbone, gaziers, transporteurs, distributeurs, spécialistes du stockage et conversion, équipementiers… Des entreprises de services et d’ingénierie, seront aussi présentes.

De nombreux spécialistes

Enfin pendant les deux jours du salon, interviendront de nombreux spécialistes. Leur mission : co-animer et aider à la génération de propositions multi-sectorielles pour accélérer la mise en œuvre de l’objectif « zéro émission » en 2020-2030. Mais aussi partager leur vision dans les conférences et débats.

Sont ainsi annoncés : Noé Van Hulst, président de l’IPHE, International Hydrogen Advisor Gasunie et Conseiller en matière d’hydrogène à l’Agence internationale de l’énergie (AIE) ; Valérie Bouillon-Delporte, directrice de l’écosystème hydrogène chez Michelin et première vice-présidente de l’association nationale française H2 ; Karine Vernier, directrice général France chez EIT InnoEnergy ; Bertrand Badré, créateur de Blue like an Orange Sustainable Capital et ancien directeur financier de la Banque Mondiale ; ainsi que Carole Mathieu, responsable des politiques européennes au Centre Energie & Climat, IFRI (Institut Français des Relations Internationales).

« Passionnées par les sujets d’innovation, nous sommes convaincues qu’un événement business, concret, à la fois tech et usages, mais aussi structurant et fédérateur des écosystèmes énergétiques, a toute sa légitimité maintenant en France et en Europe pour amplifier la dynamique vers le Net zéro » lancent in fine Paola Jesson et Stéphanie Gibert, les co-fondatrices de MIX.E

Acceptons-en l’augure !