Toute l’actualité Lyon Entreprises

2018 marque la deuxième édition du Digital Summit. Le 19 mars, 1 500 chefs d’entreprises ont fait le déplacement à l’Hôtel de région de Lyon pour une journée dédiée à la transformation digitale et assister au lancement officiel de la French Fab, l’industrie 4.0.

Avec trente-cinq start-up, le Digital Summit était l’occasion de rencontrer les entreprises de l’avenir.

Lors de la première édition, 1 700 inscrits avaient fait le déplacement.

Cette année, la fréquentation des visiteurs a augmenté avec 2 300 inscrits. Du côté des entreprises, “la fréquentation est en hausse de 30 %”, précise Juliette Jarry, déléguée aux infrastructures à l’économie et aux usages numériques.

 

Des ateliers et conférences rythment la journée

Tout au long de la journée, le salon proposait des ateliers sur le e-commerce ou encore sur l’intelligence artificielle. Il était possible d’assister à des conférences avec la présence de plusieurs personnalités comme Luc Ferry, philosophe et ancien Ministre.

Un espace dédié à l’accompagnement des entreprises permettait de retrouver notamment “Ma solution numérique”. Une plateforme destinée à accompagner les entreprises dans la transformation numérique. “L’idée est de passer de 1 000 à 40 000 entrepreneurs accompagnés par an” ajoute Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes..

 

La French Fab régionale lancée par Laurent Wauquiez

Le Digital Summit a marqué également le lancement de la French Fab Auvergne-Rhône-Alpes par Laurent Wauquiez et le directeur général de BPI France, Nicolas Dufourcq.

Pour le président de la région, “c’est un label, un réseau, la possibilité pour les entreprises d’avoir accès à des outils en matière d’innovation et de digitalisation. C’est l’idée d’un travail en commun en Auvergne-Rhône-Alpes”.

ll s’agit de la première French Fab régionale mise en place, afin de financer et de mettre en œuvre les accompagnements à la transformation numérique pour le tissu industriel.

Un plan à 120 millions d’euros, dont 54 millions seront apportés dans ce cadre par la Région.

« Une économie sans industrie est une économie sans colonne vertébrale. A la fois une marque et un mouvement, la French Fab fédère les entreprises et fait rayonner à l’international « l’industrie française du présent et du futur ». Avec elle, les entreprises vont pouvoir accélérer leur transformation numérique, se moderniser, et investir davantage pour innover. C’est pourquoi la Région a décidé de renforcer son offre d’accompagnement pour les activités industrielles » a détaillé Laurent Wauquiez.

Dans le cadre de son engagement en faveur de la French Fab, la Région a annoncé de nouvelles initiatives :

  • 30 millions d’euros d’aides directes pour les investissements productifs stratégiques en matière d’« Industrie du futur ». Comme par exemple de nouveaux logiciels de pilotages industriels
  • 15 millions d’euros pour la mise en place du « prêt croissance » avec Bpifrance qui  permettra de mobiliser  au  global  75 millions d’euros  de  prêt  à  taux  bonifié  pour  les entreprises.
  • Et enfin, 9 millions d’euros (18 M€ au total avec l’Etat) pour la mise en œuvre du PIA3 qui serviront à financer les projets d’innovation des entreprises et des filières régionales.