Toute l’actualité Lyon Entreprises

Obiz, l’anti-groupon.com lyonnais à la vive croissance s’apprête à entrer en Bourse

Lors de la création d’Obiz, Lyon-Entreprises avait évoqué un “anti-groupon.com” français, basé à Lyon. Tout simplement parce que si la société propose des produits discountés à travers ses plateformes, ceux-ci ne passent pas par des transactions financières avec le prestataires de services, mais par un groupement d’achat. Un concept qui marche. A l’époque, en 2013, elle avait 1,4 million de clients. Aujourd’hui, près de… 7 millions. La suite logique désormais : l’introduction en Bourse…

La société lyonnaise Obiz a annoncé “l’approbation de son document d’enregistrement par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF)” Ce qui constitue le premier pas pour une introduction en Bourse ; et permet d’attirer à nouveau l’attention sur cette belle “tech” lyonnaise.

Le bon moment pour une “intro”

Et ce qui, au passage, donne aussi le signal d’un redémarrage des affaires car les introductions en Bourse ne se sont pas bousculé pendant la crise du Covid-19. Une seule dans la région depuis le début de l’année : HRS dans le domaine de l’hydrogène; alors que parallèlement les particuliers ont repris le chemin de la Bourse (+ 70 000 encore, depuis le début de l’année). C’est aussi le bon moment pour une introduction avec une Bourse en grande forme : le CA 40 a progressé de 42 % sur un an !

Créé en 2010 par Brice Chambard, Pdg de la société, Obiz dont le siège est basé dans le 5ème arrondissement de Lyon est une plate forme de marketing relationnel. Qui, à travers sa plateforme, permet à ses clients (entreprises, associations et fédérations) de proposer à ses bénéficiaires, en l’occurrence ses clients, adhérents ou collaborateurs, un large panel d’offres promotionnelles.

Des offres promotionnelles sélectionnées et négociées par Obiz auprès d’un réseau de …35 000 partenaires commerciaux, nationaux et locaux.

Sa plateforme d’e.commerce d’achats groupés, à destination des comités d’entreprises ou en direct, constitue une opportunité de développement commercial pour ses partenaires. “Une véritable alternative à la publicité digitale”, assure-t-on chez Obiz.

Désormais, Obiz propose ses offres négociées à pas moins de 7 millions de bénéficiaires. “Les bénéficiaires des programmes relationnels peuvent rbénéficier selon une étude réalisée par Ipsos en 2020, en moyenne de 2 125 euros d’économie par an et par foyer”, détaille la société lyonnaise.

70 % de croissance par an, en moyenne sur cinq ans

Le chiffre d’affaires de l’entreprise est passé de 1,1 million d’euros en 2015 à 15,4 millions en 2020, soit un taux de croissance annuel moyen de… 70 % sur les cinq derniers exercices.

En 2020, la croissance de 62 % du chiffre d’affaires s’est accompagné d’une progression de 65 % de l’Ebitda (5,2 % de marge) pour un résultat net en hausse de 96 % à 0,2 million d’euros.

En cette année 2021, les dirigeants d’Obiz se sont fixé un chiffre d’affaires de 21 millions d’euros en progression de plus de 35 % (et 50 millions d’euros projetés en 2025).

L’introduction en Bourse annoncée se fera via une augmentation de capital. L’objectif “est de doter la société de moyens financiers supplémentaires lui permettant d’accélérer son développement et d’atteindre ses objectifs financiers.”

La société est rentable. Elle bénéficie de belles perspectives de croissance. La Bourse vendant d’abord et avant tout un potentiel à venir, le marché devrait apprécier.

L’introduction devrait se dérouler sur le compartiment boursier, Euronext Growth, la plateforme destinée aux petites et moyennes entreprises de la zone Euro.

Reste désormais à connaître précisément le montant des sommes destinées à être levées ; ainsi que et le calendrier précis de cette “intro” : la première quinzaine de mai est évoquée.

La dernière société à s’introduire en Bourse sur ce même compartiment est la société iséroise, HRS (Hydro­gen Refue­ling Solu­tions), concep­teur et fabri­cant euro­péen de stations de ravi­taille­ment en hydro­gène. C’était en février dernier avec une levée de fonds de 97,3 millions d’eu­ros.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail