Toute l’actualité Lyon Entreprises

Croissance organique de 18 %, mais 67 % en comptant l’impact des deux dernières acquisitions en date, un cours de Bourse qui bondit en un an de 82 % à près de 10 euros : la société lyonnaise Visiativ a, en 2015, lâché les amarres de la croissance.

Avec la réussite de « L’Entreprise du Futur » qui a rassemblée près de 1 300 chefs d’entreprises à la cité internationale à Lyon, le 14 janvier dernier, la société lyonnaise Visiativ a commencé l’année 2016 comme elle avait terminé 2015 : en fanfare.

Le spécialiste de la transformation numérique des entreprises que dirige Laurent Fiard a en effet connu une année 2015 en nette accélération par rapport à ses devancières.

La croissance organique est à deux chiffres : + 18 %.

Si l’on ajoute les deux acquisitions de l’année, intégrées au cours de l’exercice, Imalia (depuis le 1er juin 2015), puis PLM France de Tata Technologies Europe (1er juillet), la croissance s’établit à 67 % pour un chiffre d’affaires 82,7 millions d’euros. Réalisé par près de 500 collaborateurs.

Cela signifie que l’entreprise lyonnaise devrait dépasser cette année les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Pourquoi cette accélération pour le moins spectaculaire ? D’abord, le groupe a réussi à fortement élargir son portefeuille clients qui est passé de 9 500 en 2014, à 13 000 en 2015.

Mieux encore, l’entreprise affiche un très confortable chiffre d’affaires récurrent qui s’établit à 48 millions d’euros, en hausse de 110 %.

La société vise donc, au vu de ces données, un résultat d’exploitation doublé par rapport aux prévisions initiales : 2 millions d’euros contre 1 million escomptés.

Cette excellente santé et la croissance du groupe ont connu leur traduction boursière. Depuis le début de l’année, le titre Visiativ croît de 13 %, mais il effectue un bond de 82 % sur un an, à près de 10 euros. La Bourse n’est pas en berne pour tout le monde…