Toute l’actualité Lyon Entreprises

Deux cabinet d’avocats , un lyonnais, « Legi Avocats » et un bordelais « la Compagnie Juridique » viennent de créer une structure commune à Lyon : « NextAction ».

 Une structure destinée à accompagnée les PME et les TPE en Bourse, et ce ,-notamment par la voie de la cotation directe, ce que l’on appelle le « Marché Libre », marchepied aux compartiments, ensuite, plus prestigieux.

 A la manœuvre, comme partenaire et troisième homme de ce joint-venture, on trouve-ce n’est pas une surprise- Louis Thannberger, l’homme aux quatre-cents introductions en Bourse qui n’a pas son pareil pour convaincre les chefs d’entreprises de prendre le chemin de la Bourse.

 Depuis le début de l’année 2015, la Compagnie Juridique a accompagné une ETI, deux PME et une TPE jusqu’à leur première cotation au Marché Libre.

 Quatre succès consécutifs. Une cinquième introduction est en train de se préparer à Lyon : elle devrait être annoncée en janvier.

 C’est pour développer cette activité en Rhône-Alpes que les deux cabinets ont décidé d’unir leurs forces.

 « Nous voulons favoriser et accompagner les entreprises qui recherchent un recours direct aux marchés financiers par l’introduction en bourse pour offrir une ouverture de leur capital aux investisseurs professionnels et à terme au public », explique Pierre Audreau, associé principal de la « Compagnie Juridique »

 Et ce dernier d’ajouter : « Ce nouvel axe de croissance correspond aussi à une exigence des autorités Européennes qui veulent que les entreprises fassent majoritairement appel aux marchés financiers pour satisfaire leurs besoins de financement. »

 La joint-venture lyonno-bordelaise a la forme d’une « Association d’Avocats à Responsabilité Professionnelle Individuelle ».

 Une PME lyonnaise dans les tuyaux de la Bourse, en janvier

Son rôle ? « Nous conseillons et assistons les sociétés tout au long du déroulement de leur introduction. Nous réalisons pour elles la préparation et l’accompagnement des opérations juridiques et fiscales nécessaires. Là ne s’arrête pas notre action, puisque nous exerçons également nos compétences à l’occasion des transferts de Marché et de toute autre opération en Bourse lorsque les sociétés sont déjà cotées », précise Pierre Andreau.

 Le nouveau venu s’adresse donc aux entreprises qui ne disposent pas de structures internes suffisantes pour accéder aux grands marchés Euronext A, B ou C. Elle leur propose de s’acclimater à la Bourse et aux marchés financiers en entrant sur le Marché Libre par une procédure simplifiée.

 Reste à savoir quel accueil va connaître en Rhône-Alpes-Auvergne, cette nouvelle proposition apte à permettre aux PME et aux TPE de trouver des financements. A suivre…