Toute l’actualité Lyon Entreprises

Prévenir les risques professionnels
Avec la mise en place de la responsabilité sociale des entreprises, l’Union européenne et l’OCDE (organisation de coopération et de développement économique) ont réussi à faire en sorte que les entreprises s’engagent à améliorer les conditions de travail des salariés. Au départ, la RSE était surtout mise en place dans les grandes entreprises, mais progressivement, la mise en place de normes en matière de sécurité vient également impacter l’activité des plus petites entreprises. Voici un petit zoom sur la gestion des risques professionnels au sein des petites entreprises.

Quelles sont les entreprises visées ?

Nous aurions tendance à penser que les entreprises susceptibles d’investir le plus en matière de sécurisation des locaux professionnels sont principalement des activités du secteur de l’industrie, du BTP ou encore de l’agroalimentaire. Effectivement, c’est le cas, car les risques professionnels sont beaucoup plus élevés dans une usine, dans un entrepôt, sur un chantier ou encore près d’une chaîne de production. Néanmoins, les entreprises du secteur commercial et du tertiaire doivent réaliser des investissements dans ce domaine. Ce sont des entreprises qui emploient des salariés et accueillent du public. À ce titre, elles sont soumises à une réglementation spéciale. 

Quels sont les risques à prévenir ?

Les risques professionnels en matière de sécurité varient en fonction de l’activité exercée.

Le risque de chute du personnel

Dans certains milieux professionnels, les revêtements de sol peuvent être glissants. C’est le cas des environnements humides de l’industrie agroalimentaire. En effet, les chaînes de production, les stocks et les pièces réfrigérées doivent être régulièrement nettoyés. Un sol antidérapant est alors nécessaire. C’est le cas aussi des usines ou il y a des résidus de graisses au sol. Un autre risque est lié aux chutes dans les escaliers. Équiper toutes les marches de ses escaliers avec un nez de marche antidérapant permettra d’éviter les accidents. 

Le risque de chute d’objets et de l’utilisation des machines

Dans les entrepôts, les usines et le bâtiment ainsi que dans toutes les entreprises où l’on manipule des objets lourds et imposants, il faut prévenir la chute d’objets sur les salariés. Cela nécessite d’investir dans des engins de manutention, des étagères et des machines sécurisées ainsi que dans des équipements spéciaux pour les employés (casques, gants, vêtements, chaussures de sécurité).

Le risque d’incendie

Le risque incendie doit être limité dans toutes les entreprises. Des immeubles de bureau, aux commerces jusqu’à l’industrie. Selon les cas, la gravité du risque et la nature des locaux, il sera nécessaire d’installer du matériel de détection des incendies, de la signalisation pour l’évacuation, des alarmes, des extincteurs, des lances, des portes coupe-feu ou encore un système de désenfumage

Le risque lié aux matières toxiques

Dans certains domaines, il a fallu que les entreprises garantissent la sécurité des employés face à la toxicité de certains produits stockés en indiquant systématiquement leur présence à l’aide de panneaux et de pictogrammes conformes à la norme EN ISO 7010. La manipulation doit aussi l’objet de mesures particulières. Par exemple, dans un atelier où l’on peint des objets, le port d’un masque, de gants et de vêtements adaptés pour limiter les risques liés à la présence de certaines substances dans les peintures (comme le plomb par exemple) est nécessaire. Enfin, les entreprises doivent aussi garantir la sécurité des matériaux qui composent les locaux et procéder à des travaux (comme le désamiantage).

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail