Toute l’actualité Lyon Entreprises

local_phone

04 72 83 77 20

room

NC

person_add

Mutte François

email

NC

people

NC

gavel

SARL (Société A Responsabilité Limitée)

cake

15 décembre 2019

lens

En activité

Présentation de l'entreprise WOTOL

Wotol est une société réputée dans l'achat et la vente de machines industrielles.

Spécialisée dans la mise en relation des acteurs de l'industrie textile, la plate-forme lyonnaise Wotol est devenu un carrefour international.
Implantée à Lyon, elle travaille sans disctinction avec des clients de tous les continents, notamment d'Asie, d'Europe et d'Amérique. Créée en 2000, le site Wotol, rédigé exclusivement en anglais, met en relation acheteurs et vendeurs autour de deux thématiques : les machines et le textile (de la matière première jusqu'aux produits manufacturés). A l'origine, le site était un annuaire d'entreprises du secteur, accessible par abonnement avec une base de données mondiale très précise des principaux acteurs. Un modèle économique qui a vite montré ses limites. Sur incitation de ses utilisateurs qui étaient à la recherche d'une véritable place de marché pour y vendre leurs produits, le site a rapidement évolué pour se muer en place de marché électronique.

Les deux fondateurs, François Mutte, spécialisé à l'origine dans la vente de solutions de CAO textiles en Asie, et son associé Marc Testé, issu de la Web agency Sokovision, ont développé une plate-forme de vente via Internet des produits de déstockages, que ce soit du tissu ou des machines pour la confection textile. Avec le temps, la vente de produits neufs a été ajoutée. Elle représente aujourd'hui 20 % du total. "Actuellement, plus de 2.000 références sont présentes sur le site, indique François Mutte. Nous mettons en ligne le détail du produit avec photo à l'appui et, bientôt, de la vidéo. Nous permettons ensuite aux acheteurs potentiels de demander par mail le prix de vente ainsi que les coordonnées du propriétaire."

Charge ensuite aux deux parties de s'entendre offline sur le prix définitif et d'organiser la livraison du produit, qui est parfois transcontinentale. "Les machines sont souvent achetées par des personnes situées en Asie et vendues par des personnes basées en Europe et aux Etats-Unis. Pour le textile, c'est plutôt l'inverse", remarque François Mutte. Aux produits vendus en ligne, s'ajoutent des petites annonces de services (offres d'emploi pour l'installation de matériels spécifiques, demande de compétences pour le développement de nouveaux produits, etc.). Les montants des produits et services présents sur la place de marché vont de quelques milliers à plusieurs centaines de milliers d'euros.

Le modèle économique de Wotol repose à la fois sur le paiement d'un montant forfaitaire pour l'inclusion d'une annonce (99 euros pour une machine jusqu'à sa vente et 12 euros pour 12 mois d'affichage de l'annonce pour un produit textile) et sur le versement d'une commission. Ce dernier critère n'est pas systématique. Il est appliqué selon les montants en jeu et varie généralement de 5 à 10 %. A cela s'ajoute un abonnement annuel de 150 euros euros pour accéder aux données de Wotol (dont son annuaire où sont répertoriées quelques 5.000 entreprises textiles).

Rentable depuis sa première année d'exploitation - la place de marché a été créée sur fonds propres -, Wotol a enregistré l'année dernière une chiffre d'affaires de 550.000 euros (+ 22 % par rapport à 2003), dont 80 % sont des revenus transactionnels. La société, qui emploie cinq personnes, vise les 700.000 euros de revenus cette année. Son développement est principalement basé sur le bouche à oreille et grâce au référencement sur les moteurs de recherche (qui vient d'être confié à un prestataire).

Site de référence sur son secteur, Wotol doit malgré tout batailler face à la place de marché verticale chinoise Alibaba qui couvre, outre le textile, une cinquantaine d'industries. Sur le marché américain, c'est le site de vente aux enchères eBay qui lui fait de l'ombre. "Si pour l'instant il n'y a qu'une petite dizaine d'entrées différentes pour les machines professionnelles textiles, eBay pourrait un jour devenir un concurrent sérieux s'il décide d'ajouter des critères plus précis de segmentation des outils", indique François Mutte.

 

business_center

Secteurs d’activités

Equipements et fournitures professionnels
face

Dirigeants