Toute l’actualité Lyon Entreprises

A Lyon-Charbonnières : le Campus Région du Numérique sera bien livré début 2021

Laurent Wauquiez était ce matin en visite sur le chantier du futur Campus Région du Numérique à Charbonnières-les-Bains. Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a affirmé que malgré le confinement, le retard des travaux serait minime et les lieux mis en service en janvier 2021.

Début 2021 pour le Campus Région du Numérique… avec Visiativ ?

C’est l’un des investissements les plus importants du mandat de Laurent Wauquiez. Le Campus Région du Numérique, censé accueillir plus d’un millier d’étudiants, devrait bien ouvrir ses portes au premier trimestre 2021. “Nous avions la crainte avec le covid que le chantier soit retardé, mais Bouygues a réussi à limiter l’impact”, a félicité Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en visite sur le chantier ce lundi.

Les lieux commencent en effet à prendre forme à Charbonnières-les-Bains. Et la maquette, jusqu’ici exposée à l’Hôtel de Région et encore présente sous la canopée du toit du campus, se verra normalement dépassée le 4 janvier prochain, dans le meilleur des cas.

campus région numérique 2021

Au total, en comptant 800 étudiants en formation initiale, 500 en formation continue et 700 professionnels, le Campus hébergera 2000 personnes. Un projet d’envergure évalué à 50 millions d’euros, dont un cofinancement de la Métropole (6 millions d’euros) et les fonds de partenaires prestigieux comme Siemens, Minalogic, Digital League et ENE. Visiativ, dont le nom a déjà été annoncé, devrait bien être de la partie.

Le grand objectif du campus sera notamment d’assurer la formation des professionnels d’Auvergne-Rhône-Alpes. “C’est un endroit taillé pour le nouveau monde post-covid. Un monde de plus en plus adapté à l’écologie et au digital. Nous voulons ramener l’emploi dans notre région, et pour ça il faut former des PME à la transition numérique”, a martelé Laurent Wauquiez.

Le campus réunira 150 formations et 60 Fab Labs pour prendre en compte cette “mutation digitale”. La relocalisation de l’emploi passera aussi par la relocalisation de certaines productions. “Aujourd’hui nous ne produisons plus de chaussures de running en France. Grâce au digital et au travail de Chamatex (Ardèche), nous pourrons atteindre ce but”, prédit le président de Région.

Une “Sillicon Valley” régionale et respectueuse de l’environnement

Avec ce projet de pôle compétitif dans le numérique et le digital, Laurent Wauquiez ne s’en est jamais caché : il veut en faire une Sillicon Valley à la française. Autrement dit, allier l’utile à l’écologie, la construction à la nature. “Il y a une dimension importante de développement durable dans ce projet. Nous utilisons 90 % de matériaux locaux. Autrement la quasi totalité de ce que nous avons démoli a été réutilisé”, détaille Laurent Wauquiez.

Une démarche en circuit court à laquelle les plans globaux du site ont été conçus de sorte de ne pas bouleverser l’écosystème environnant. Notamment la présence d’animaux sauvages (biches, chevreuils), habitués à côtoyer les lieux. “Nous voulons être en communion avec la nature”, a ajouté le président de Région.

campus région numérique
La nature restera fortement présente au coeur même du campus.

La conception même de la structure du campus ne déroge pas, puisqu’elle s’appuie sur une ossature en bois. Evidemment le site répondra aux nouvelles normes d’isolation, de flux énergétiques et de résistance à l’air. Et en accord avec son discours régionaliste depuis la crise, l’élu Wauquiez veut favoriser les locaux. “Près de 92 % d’entreprises régionales travaillent sur ce chantier. C’est un modèle de ce qu’on veut faire”, se félicite-t-il.

L’accès et les transports, l’épineuse question

Déjà posée au début du projet au vu de la localisation du campus, la question des transports jusqu’à celui-ci reste d’actualité. Car aussi bucolique que puisse être le cadre, son accès est aujourd’hui très limité. La faute déjà à une route vieillissante. Le maire de Charbonnières-les-Bains, Gérald Eymard, ne s’en est pas caché. “Nous allons discuter avec la Métropole du déclassement de cette voie”, a-t-il assuré.

Du côté des transports, la Région a d’ores et déjà annoncé que la ligne de bus TCL 86, qui dessert les lieux, verrait son amplitude horaire et sa fréquence augmenter. Idem pour ce qui est de la navette GE6, qui relie Charbonnières à Marcy l’Etoile.

campus région numérique 2021

Selon Laurent Wauquiez, des “investissements lourds” pourraient intervenir sur le secteur du Viaduc des deux Amants. Juliette Jarry, vice-présidente déléguée au Numérique, a annoncé aussi plancher sur d’autres modes de transport, même si pour l’heure rien n’a été arrêté…

 

La visite du chantier du Campus Région du Numérique en images