Toute l’actualité Lyon Entreprises

La Cité administrative d’Etat de la Part-Dieu va être reconstruite sur elle-même : la major Eiffage choisie pour les travaux

C’est peu de dire que la Cité Administrative d’Etat de Lyon située à la Part-Dieu avait pris un sérieux coup de vieux.

Le gouvernement a fini par s’en apercevoir : fin 2019, l’État a dégagé un budget d’un milliard d’euros pour rationaliser son parc de 39 cités administratives dont celle de Lyon, comme celle de la Part-Dieu, elles ont été édifiées dans les années… 60 et 70.

C’est peu de dire qu’elles n’offrent plus de conditions de travail et d’accueil du public satisfaisantes.

Il s’agit de reconstruire la Cité sur elle-même : un coût élevé puisque lors d’une première estimation les travaux avaient été chiffrés à 88 millions d’euros.

Le projet avance désormais à grands pas : la première phase de la reconstruction de la nouvelle cité administrative d’État de Lyon vient de franchir une étape avec le choix du projet lauréat.

Ainsi, c’est l’entreprise « Eiffage Construction Rhône Loire », accompagnée par les cabinets d’architectes « Snohetta Studio » et « Z architecture » qui a été retenue pour réaliser ce projet tant

le plan architectural, qu’environnemental et fonctionnel.

L’ambition est forte cette fois, puisqu’il s’agit de faire en sorte que la nouvelle construction réponde à la réglementation environnementale RE 2020 ou « bâtiment à énergie positive et réduction carbone ».

Les choix des matériaux ont pris en compte cette volonté de respect de l’environnement à travers l’emploi d’éléments biosourcés (454 tonnes seront mis en œuvre), d’éléments fabriqués localement (50 % des matériaux seront fabriqués en France), et une forte végétalisation du projet à travers un vaste jardin arboré et des terrasses qui offriront plus de 3 000 m2 d’espaces extérieurs.

Bref, on ne devrait plus reconnaître l’actuel vestige des années 70.

Les travaux débuteront en fin d’année 2021 pour s’achever fin 2023.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail