Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
Quel profil pour devenir DAF ?
Le directeur administratif et financier (DAF) d’une entreprise possède un poste à haute responsabilité. En effet, la santé financière et administrative d’une société dépend de ce professionnel. L’expérience et la formation suivie par le DAF lui ont permis d’acquérir des connaissances et des compétences particulières, et ce, dans divers domaines : la gestion du personnel, la comptabilité ou encore la finance. Comment devenir directeur administratif et financier d’une entreprise ? Quelle est la formation la plus adaptée et les soft skills à développer ? Faisons le point sur ce métier et la carrière qu’il est possible d’envisager.

Quelle formation pour devenir directeur administratif et financier ?

Plusieurs formations peuvent être envisagées par les étudiants souhaitant devenir DAF d’une entreprise :

  • Le master professionnel en Comptabilité Contrôle Audit, un titre de niveau Bac +5. Cette formation permet d’acquérir de très nombreuses connaissances dans le domaine juridique, de la finance, du management, du contrôle des budgets, etc.
  • Le diplôme universitaire en sciences de gestion, ou DSCG. Il peut être obtenu à la suite d’une formation traditionnelle ou par alternance, sur une période de 2 ans.
  • Les diplômes délivrés par les formations dans l’expertise comptable peuvent aussi être envisagés pour devenir directeur des activités financières et administratives.

Rendez-vous ici pour connaître le salaire responsable administratif et financier. Quelle que soit la formation choisie, plusieurs connaissances dans différents domaines doivent être acquises pour exercer le métier de DAF. C’est ce que nous allons voir.

Quelles sont les connaissances que doit posséder le directeur administratif et financier ?

Le poste de directeur des activités financières et administratives fait partie des métiers à haute responsabilité. Certaines connaissances précises doivent donc être maîtrisées pour pouvoir exercer.

Les connaissances administratives du DAF

Le DAF doit être en mesure de choisir, pour son entreprise et ses dirigeants, une bonne stratégie en matière de gestion administrative. Il doit également être capable d’assurer le suivi comptable de l’entreprise, réaliser des tableaux de bord et faire en sorte que toutes les directions opérationnelles soient appliquées. Il revient également au DAF d’assurer la gestion des contrats et des conventions, de sorte à rester en conformité avec le cadre législatif et réglementaire.

Les connaissances financières du directeur administratif et financier

Le DAF est un professionnel devant maîtriser et appliquer les différentes techniques financières. En effet, il est amené à choisir celle qui permettra à l’entreprise de se développer et de se pérenniser… Le DAF est donc un expert de la finance.

D’autres compétences et connaissances techniques à acquérir en tant que DAF

En plus de ses connaissances en finance et administration, un DAF compétent possède d’autres compétences diverses et variées, qui complètent son profil :

  • La maîtrise des outils informatiques,
  • Des connaissances en informatique de gestion,
  • Des connaissances en contrôle de gestion,
  • Des connaissances en droit fiscal des sociétés,
  • Une excellente maîtrise du français et de l’anglais, au minimum.

Pour plus d’informations, retrouvez ici une fiche de poste responsable administratif et financier.

Quelles sont les compétences indispensables d’un responsable administratif et financier ?

Nous nous sommes intéressés au profil et aux compétences nécessaires pour un DAF. Mais concrètement, quelles sont les différentes missions de ce professionnel ? Quelles sont les tâches qui lui incombent et ses responsabilités ? Explications.

  • Le responsable administratif et financier manage différents services de l’entreprise. En effet, il gère les collaborateurs du service comptable et financier, mais aussi le service trésorerie de la société.
  • Le directeur des activités financières et administratives doit conseiller les dirigeants, notamment en matière de stratégie financière. Il apporte également ses connaissances en matière fiscale et comptable et informe la direction concernant les différentes contraintes à prendre en compte, dans le cadre d’un investissement par exemple.
  • Le DAF de l’entreprise doit négocier avec les clients, les fournisseurs et les banques. C’est effectivement lui qui gère la trésorerie, mais aussi les différents investissements que souhaite réaliser son employeur.
  • Dans certaines entreprises, le DAF joue le rôle de DRH. Dans ce cas, il gère les paies, mais aussi les congés et d’autres aspects des ressources humaines.
  • Le directeur administratif et financier supervise différents services au sein de l’entreprise, afin que chaque collaborateur s’engage dans la mise en place de la stratégie administrative et financière déterminée par ce dernier.

Comment développer ses soft skills pour devenir un bon DAF ?

Les soft skills sont des qualités humaines innées ou acquises. Pour devenir un bon directeur des activités financières et administratives d’une société, il est indispensable d’acquérir, ou de développer certains soft skills, des compétences qui sont d’ailleurs très recherchées par les recruteurs. Cela est possible, grâce à une formation responsable administratif et financier spécifique.

Une bonne communication, indispensable pour le directeur administratif et financier d’une entreprise

La communication est certainement l’un des soft skills les plus importants, notamment pour les cadres amenés à manager du personnel et à interagir au quotidien avec des collaborateurs. Développer ses capacités relationnelles, et notamment sa capacité à communiquer de façon verbale ou non verbale, est essentiel. Des ateliers et des formations sont proposés aux professionnels qui désirent optimiser ce soft skill.

Savoir s’organiser, un autre soft skill à acquérir pour le directeur administratif et financier

Là encore, des formations spécifiques existent, pour accompagner les cadres dans l’amélioration de leur organisation. Il est essentiel pour un collaborateur haut placé d’être parfaitement organisé, notamment pour arriver au bout de ses objectifs. Savoir s’organiser, c’est aussi apprendre à gérer son stress, à établir une hiérarchie dans les différentes tâches à faire, ou encore prendre des décisions rapidement.

Les soft skills interpersonnels du DAF

Le travail en équipe, la coordination, mais aussi la gestion des conflits au sein d’une équipe font partie des compétences dites “interpersonnelles”, qui concernent le management. Des formations spécifiques, et même des cursus complets, sont dédiés à l’acquisition ou à l’amélioration de ces performances.

Les capacités de réflexion du DAF

Les entreprises peuvent proposer à leurs directeurs administratifs et financiers des ateliers et des formations pour optimiser leur processus de réflexion. Ce type de programme est bénéfique, notamment pour améliorer la capacité à résoudre les problèmes, ou encore développer son esprit critique.

En tant que DAF, il semble essentiel de développer et valoriser ses soft skills. Pour cela, des formations financées par le CPF peuvent être envisagées. Précisons toutefois que certaines compétences ne peuvent être acquises que par l’expérience !